Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

La boîte à outils de la Créativité

Chapitre IX : Les techniques de rencontres forcées

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 27 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Créativité

12 chapitres / 71 fiches

Toute idée naît d'une rencontre.

  • Imprimer

Il est une théorie sérieuse en management dénommée la théorie de la poubelle ou " garbage can " en anglais. Selon cette théorie, les managers mettent en concordance des solutions toutes faites avec des problèmes quelconques. Cette théorie assimile l'entreprise à une grosse poubelle faite de solutions toutes faites et de problèmes. Lorsqu'un problème rencontre par hasard une solution toute faite, celle-ci est immédiatement adoptée par facilité pour gagner du temps. Selon cette théorie, l'inconvénient majeur est que l'on puise dans les solutions du passé des solutions à des problèmes futurs. Par ailleurs, laisser faire le hasard, c'est prendre les risques, d'une part d'attendre longtemps une rencontre entre un problème et une solution et d'autre part de ne pas obtenir la meilleure solution à un problème posé.

Les techniques de rencontres forcées pallient partiellement à ce problème en suscitant de manière " forcée " les rencontres potentielles entre des problèmes et des solutions existantes dans le domaine du problème ou dans d'autres univers.

2 atomes dans une enceinte de gaz fermée ont une probabilité faible de se rencontrer. La création d'un champ magnétique intense va favoriser la collision entre 2 atomes. L'énergie qui se dégage de la collision est sans commune mesure avec l'énergie naturelle. Par analogie, la collision entre un problème et une vraie solution peut générer une valeur ajoutée extrêmement importante.

Les techniques de rencontres forcées se déroulent en 3 temps :

  • Le choix des éléments du problème, de l'environnement, d'autres environnements qui feront l'objet de rencontres.
  • Les croisements guidés ou par rebond entre les différents éléments.
  • L'émission d'idées évoquées par les croisements (y compris les plus surprenants, absurdes ou provocateurs).

Les techniques de rencontres forcées


Le champ des rencontres forcées est extrêmement varié. Ainsi les rencontres peuvent se faire avec :

  • des fonctions ou des composants de produits (bissociation, matrice de découverte, schèmes fondamentaux) ;
  • des mots, des syllabes, des lettres, des vers (acronyme, acrostiche, syllabuse) ;
  • des images, des concepts imaginaires (association, SPIDER, pensée latérale).

Toutes permettent de forcer notre cerveau à sortir des schémas de pensée tout faits, construits depuis notre enfance (les autoroutes du cerveau) et d'aller explorer des voies de traverse qui vont nous forcer à penser différemment.

L'avantage des techniques de rencontres forcées est, qu'une fois posés les éléments de la rencontre, la démarche est relativement simple et guidée puisqu'il s'agit de croiser les éléments entre eux et d'imaginer des idées pour chacun de ces croisements. C'est pour cette raison que de nombreux outils de ce dossier utilisent les matrices ou tableaux comme outil principal.

Bien entendu, le choix des éléments de la rencontre est primordial dans l'efficacité des méthodes présentées et l'animateur d'une séance de créativité les préparera avec soin.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles