Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les outils de préparation et d'animation de séances de créativité

Chapitre IV : Créailleurs (la marche créative)

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les outils de préparation et d'animation de séances de créativité

5 chapitres / 0 fiches

Stimuler la créativité par la mise en oeuvre d'un mouvement répétitif sans lien avec le sujet

  • Imprimer

En résumé

En 2014, des chercheurs américains ont montré que la marche stimulait de manière sensible la créativité. Cette découverte permet de stimuler de manière simple votre créativité personnelle ou celle d'un groupe de créativité. Vous augmenterez le nombre d'idées originales en organisant une marche créative dans un lieu propice, c'est-à-dire offrant à la fois un environnement serein et non distrayant. La marche créative doit être utilisée exclusivement en phase d'émission divergente d'idées, après la pose du problème.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Dans l'Antiquité, Aristote enseignait à ses élèves de l'école d'Athènes en marchant. Plus récemment, Darwin avait créé dans le jardin de sa maison un chemin " de pensée " qui lui permettait de marcher pour faire avancer ses réflexions. En 2014, des chercheurs californiens de l'université de Stanford, Marily Oppezzo et Daniel Schwartz, ont montré que les individus ont une production créative 60 % supérieure à des personnes assises. Cet effet est sensible en phase d'émission divergente d'idées et se poursuit après la marche. Nous vous proposons donc dans cet outil de mettre à profit la marche pour augmenter sensiblement votre production d'idées et celle d'un groupe créatif.

Contexte

La marche créative doit être mise en oeuvre après la pose d'un problème créatif, dans la phase d'émission d'idées divergente. La marche créative est une modalité qui peut précéder chacun des outils d'émission d'idées présentés dans cet ouvrage, tel par exemple le brainstorming. Les chercheurs américains ayant montré que la marche n'avait pas d'incidence sur la réflexion convergente, il n'est nul besoin de mettre cet outil en oeuvre dans les phases d'analyse et de tri des idées créatives.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Poser le problème créatif.
  • Identifier un parcours de réflexion balisé de 10 à 15 minutes maximum (en intérieur ou extérieur).
  • Proposer à tous les participants de réaliser le parcours en silence en se focalisant sur la recherche d'idées répondant au problème posé.
  • Chaque participant note les idées qui lui viennent sur un carnet qui lui a été remis préalablement.
  • À l'issue de la marche, les participants reviennent dans la salle de réunion et partagent leurs idées.
  • Un brainstorming peut alors être réalisé pour rebondir sur les idées des uns et des autres.

Méthodologie et conseils

Le lieu dans lequel est réalisée la marche importe peu. À l'extrême, des tapis roulants face à un mur blanc font l'affaire (situation testée par les chercheurs).

Il importe que les participants ne soient pas distraits lors de leur marche créative. Nous recommandons donc qu'aucun échange verbal ne soit réalisé lors de cette marche.

Idéalement, un parcours balisé dans un parc incitant à la réflexion est recommandé. Le balisage permet aux participants de se focaliser sur leur réflexion créative et non sur le chemin à parcourir.

Dans le même esprit, un parcours dans une ville trop animée pourra déconcentrer les participants.

Avantages

  • Ne nécessite qu'un lieu propice à la marche, des blocs et des crayons.
  • Rompre le rythme d'une séance créative qui s'essouffle.
  • Essayer, c'est l'adopter !

Précautions à prendre

  • Le principe de la marche pouvant décontenancer les participants, il importe de prendre le temps de leur en expliquer les fondements et les règles pour qu'elle soit efficace.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles