Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les méthodes de génération d'idées à base rationnelle

Chapitre I : Le cycle de vie du produit

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les méthodes de génération d'idées à base rationnelle

4 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Analyser un produit dans toutes ses phases device



En résumé

La méthode du cycle de vie part du constat qu'entre sa création (à l'usine) et sa destruction ou son recyclage, un produit va être utilisé ou manipulé par des utilisateurs différents (par exemple le transporteur, le magasin, l'acheteur, l'utilisateur...).

À chacun de ces acteurs va correspondre des besoins et donc des fonctionnalités spécifiques du produit. L'identification et la satisfaction de ces besoins permettent d'identifier des sources de création de valeur.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'objectif de la méthode du cycle de vie est d'identifier toutes les phases de vie d'un produit depuis sa naissance (fabrication) jusqu'à sa mort (destruction ou recyclage). Une réflexion créative dans chacune des phases du cycle de vie permet alors d'identifier d'éventuels besoins non couverts par les produits existants et de proposer des fonctionnalités à valeur ajoutée pour le client. Cette méthode permet d'identifier l'ensemble des clients d'un produit et leurs besoins spécifiques.

Contexte

La méthode du cycle de vie est souvent utilisée en amont d'une démarche d'analyse fonctionnelle. En effet l'analyse des fonctions du produit peut être réalisée pour chacune des phases du cycle de vie du produit. À chacune de ces phases va correspondre des fonctions spécifiques liées à la phase. Par exemple, une bouteille d'eau en phase d'utilisation devra permettre de verser son contenu alors qu'en phase de recyclage, elle devra assurer le recyclage des matières utilisées.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Lister toutes les phases du cycle de vie du produit depuis sa fabrication jusqu'à sa destruction.
  • Identifier dans chaque phase les acteurs en contact avec le produit. Par exemple en phase de transport, le transporteur est l'un des acteurs en contact avec le produit et peut avoir des besoins propres (palettisation, forme...).
  • Pour chacune des phases identifiées, lister les besoins propres des utilisateurs concernés par la phase (par exemple à l'aide d'une analyse fonctionnelle).
  • Rechercher des idées permettant de répondre à des besoins non ou mal satisfaits par l'offre existante.

Méthodologie et conseils

Pour identifier des phases du cycle de vie du produit, il suffit de suivre le parcours physique du produit et d'imaginer tous les acteurs en interaction avec lui.

On pourra identifier à l'intérieur d'une phase (par exemple l'utilisation) des sous-phases qui correspondent à des besoins différents. Par exemple, on pourra distinguer la phase de veille d'un produit électronique par rapport à sa phase d'utilisation active.

Avantages

  • La méthode du cycle de vie permet de prendre conscience de caractéristiques secondaires du produit par rapport aux caractéristiques qui sont sa raison d'être. Ces caractéristiques secondaires peuvent s'avérer essentielles pour l'un des acteurs de la chaîne d'achat. Par exemple, une bouteille d'eau a pour raison d'être de stocker et permettre de verser de l'eau. Toutefois, la forme, le poids et le volume du pack peuvent être des éléments déterminants de l'acte d'achat.
  • Cette méthode est particulièrement adaptée à la créativité sur des produits intermédiaires (par exemple des matériaux de construction). Elle permet de bien identifier les besoins propres de l'utilisateur primaire (par exemple l'artisan) de ceux de l'utilisateur client final.

Précautions à prendre

  • Le nombre de phases peut s'avérer important pour un produit. On s'attachera alors à regrouper les phases qui correspondent à des besoins similaires ou des cibles d'acteurs homogènes.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles