Méthodologie

Les processus/étapes de la créativité

Chapitre III : Creative Problem Solving (CPS)

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les processus/étapes de la créativité

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Une démarche de créativité structurée



En résumé

Le Creative problem solving permet de résoudre des situations problématiques en adoptant une démarche outillée et structurée en 8 grandes étapes.

Chacune des 8 étapes contient alternativement :

  • un moment de " divergence " avec des stimulations ludiques pour débrider la créativité et ouvrir le champ des options le plus largement possible ;
  • un moment de " convergence " avec des approches logiques pour filtrer les options soulevées pendant la divergence et faire des choix pertinents.

Le CPS est aujourd'hui une des démarches de créativité les plus répandues dans le monde !


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Il s'agit de structurer sa démarche de créativité en étapes, et suivre un cheminement logique et progressif, afin de passer d'une situation problématique à la mise en oeuvre d'actions originales et opérationnelles.

Contexte

Élaboré à l'origine en 1939 par Alex Osborn (créateur du brainstorming) pour réduire le gaspillage de temps en réunion faute d'organisation, le Creative Problem Solving a été enrichi à partir de 1955 par Sidney Parnes, qui y voyait une " méthode de changement positif ".

Le CPS peut aujourd'hui être utilisé :

  • pour la résolution de problèmes ;
  • pour l'innovation ;
  • pour fédérer une équipe dans le cadre d'un changement ;
  • comme méthode de travail pour débloquer des situations de crise ;
  • comme check-list pour ne pas négliger les étapes que nos tendances personnelles et culturelles nous font " zapper ".

La souplesse du CPS permet de l'utiliser aussi bien dans un cadre individuel que collectif.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Le modèle du CPS étant dans le domaine public, il est aujourd'hui difficile de livrer une description normative et officielle de la démarche. Nous vous en proposons ici une version en 8 étapes, elles-mêmes réparties en trois temps forts :

Clarifier l'objectif de la recherche

  • Besoins : trouver le problème
  • Données : collecter les informations factuelles sur le problème
  • Objectifs : définir le problème

Générer des solutions originales et réalistes

  • Idées : produire un maximum de propositions
  • Critères : évaluer et sélectionner les idées
  • Solutions : formuler des solutions complètes sur la base des idées proposées

Préparer l'action : accord et plan d'action

  • Adhésion : préparer la vente des solutions et les manières d'obtenir l'adhésion
  • Planification : identifier et planifier les actions à mettre en oeuvre

Méthodologie et conseils

Chaque étape est systématiquement scindée en deux respirations :

  • à l'inspiration (divergence), on suspend le jugement, on vise la qualité par la quantité, on cherche les idées inédites, on combine les idées entre elles, et enfin, on note tout ;
  • à l'expiration (convergence), on se réfère aux objectifs, on améliore les idées, on juge constructivement, on cherche l'inédit et on est déterminé.

Il est important que ces deux temps ne soient pas mélangés : cela permet de s'obliger à explorer le champ des possibilités et permet de mieux fonctionner en groupe.

Avantages

  • Le CPS propose une modélisation très opérationnelle du processus de créativité, ce qui explique sa diffusion massive dans le monde entier.

Précautions à prendre

  • Les étapes du CPS rassurent, mais le côté didactique et linéaire de la démarche peut brider la créativité de certaines personnes.
  • Le CPS a été tellement réadapté, qu'il convient de bien se mettre d'accord en amont avec les participants sur le sens accordé à chacune des étapes.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu