Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les techniques projectives et analogiques

Chapitre VI : Le rêve éveillé

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les techniques projectives et analogiques

6 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Un rêve éveillé appliqué à la recherche de jouets musicaux pour enfants



En résumé

Le rêve éveillé est un voyage individuel ou collectif dans le monde onirique, dans le but d'y trouver des idées nouvelles.

Il s'appuie sur les ressorts fantasmatiques des participants, et repose sur la construction d'une histoire imaginaire, dont le point de départ sera un objet ou une situation problématique.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Exploiter des processus inconscients du rêve pour brouiller les cadres de référence normatifs.
  • Passer par une étape symbolique avant de formuler des idées en lien avec le monde réel.

Contexte

Le rêve éveillé est particulièrement adapté quand on est dans une logique exploratoire, à contre-courant des codes classiques : révéler l'univers d'une marque, d'un nom, d'un produit ou d'un service.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Approche décrite par Guy Aznar, sur la base des travaux d'Arthur Koestler.

  • Allonger les participants en étoile, la tête au centre, et les inviter à se détendre, les yeux fermés.
  • Expliquer que la dimension fantastique est autorisée, mais qu'elle n'est pas une fin en soi (éviter le syndrome de la transgression pour la transgression, qui transforme le rêve en aventure à vocation purement comique).
  • Prendre un objet ou une situation réelle, en lien avec le problème à résoudre, et demander à un participant de le décrire, de la manière la plus imagée possible. Par exemple, si un participant évoque " un canapé confortable ", lui demander de quelle couleur il est, s'il est recouvert d'un tissu, combien il y a de coussins... afin que tous les participants puissent se représenter une image commune de ce canapé, et partager plus facilement le rêve.
  • Inviter un autre participant à démarrer une histoire à partir de cet objet ou de cette situation, en utilisant un personnage imaginaire, puis demander à son voisin de la continuer. Une fois que la vitesse de croisière est atteinte, chacun peut intervenir quand il le souhaite.
  • Noter en parallèle toutes les idées qui sont formulées lors du récit.

Méthodologie et conseils

Un rêve éveillé peut se dérouler seul ou avec un groupe de 6 ou 7 personnes, pendant 30 minutes et jusqu'à 2 heures environ.

Afin de créer les conditions qui vont favoriser le voyage onirique, il est recommandé d'utiliser une lumière tamisée, une musique douce, et de s'assurer que le sol est suffisamment confortable (ou alors prévoir des matelas).

Il peut y avoir deux manières de prolonger l'expérience du groupe :

  • Demander aux participants de se projeter à la place du personnage imaginaire qui servait de guide à l'histoire : ils passent donc de spectateurs à acteurs.
  • Introduire progressivement une dimension fantastique dans le récit : " Soudain, alors que nous sommes allongés sur le canapé, quelque chose d'étrange se produit... "

Avantages

  • Le fait que la dimension fantastique soit autorisée permet aux participants de formuler plus facilement des idées qui sortent du réel.
  • Le rêve éveillé peut cimenter un groupe ou développer son potentiel créatif, car il lui permet de créer collectivement une histoire commune.

Précautions à prendre

  • Il est recommandé de maîtriser des notions de psychologie pathologique, car certaines réactions de participants peuvent être surprenantes.
  • Passer de la dimension symbolique à la dimension réelle demande de l'expérience. Il est donc conseillé de pratiquer le rêve éveillé dans un cadre individuel dans un premier temps.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles