Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les processus/étapes de la créativité

Chapitre IV : Les 4 métiers

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les processus/étapes de la créativité

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Adopter 4 points de vue différents pour progresser dans le processus créatif



En résumé

La technique des 4 métiers est un outil de créativité basé sur l'exploitation du même principe que la technique des 6 chapeaux d'Edward de Bono (voir outil 26), dont il est inspiré.

Selon R. von Oech, pour mener à terme la résolution d'un problème, l'homme doit faire successivement 4 métiers : l'explorateur, l'artiste, le juge et le conquérant.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Cet outil a pour objectif de mettre au jour des solutions à un problème donné. Les domaines d'utilisation de la synectique sont les mêmes que ceux de l'approche analogique. L'utilisation de cet outil est en particulier recommandée pour faire sortir de leurs " autoroutes du cerveau " des spécialistes et experts qui ont du mal à libérer leur créativité sur le sujet. C'est leur donner la possibilité de voir leur problématique sous un angle différent, insolite, qui provoquera des réactions comme : " Pas possible, à moins que... " Et l'expert devient créatif.

Contexte

Cet outil repose sur l'idée que c'est en comprenant les différentes phases du processus de création que l'on peut tenter de le favoriser. Ainsi, les 4 phases successives de l'acte créatif (Wallace, 1926) sont reliées aux zones fonctionnelles du cerveau humain dans le modèle à 4 quadrants de N. Herrmann relatif à nos activités et dominances cérébrales :

  • la préparation (cortex gauche) ;
  • l'incubation (limbique droit) ;
  • l'illumination (cortex droit) ;
  • la vérification (limbique gauche).

Comment l'utiliser ?

Étapes

R. von Oech montre que pour mener à terme la résolution d'un problème, l'homme doit faire successivement 4 métiers, l'explorateur, l'artiste, le juge et le conquérant.

L'animateur propose aux participants de prendre, virtuellement et tour à tour, tel ou tel métier. Le code de fonctionnement, connu de tous, permet ainsi la régulation du type d'activité cérébrale considérée comme adéquate par l'animateur. L'ensemble des métiers recouvre toutes les attitudes possibles et utiles du processus de création.

  • L'explorateur :

    • chercher ;
    • observer ;
    • scruter ;
    • découvrir ;
    • sortir des sentiers battus ;
    • récolter des informations hétéroclites en brisant le carcan des habitudes.
  • L'artiste :

    • imaginer des idées nouvelles et originales ;
    • éviter les habitudes en pensant autrement.
  • Le juge :

    • évaluer les idées ;
    • décider de leur sort.
  • Le conquérant :

    • faire passer l'idée retenue du monde abstrait à celui de l'action, avec confiance et en se battant, car la nouveauté dérange.

Méthodologie et conseils

La constitution du groupe exige 4 personnes au moins. Cet outil de créativité est reconnu par les praticiens comme très efficace, car il permet à chaque participant de s'exprimer pleinement - et même excessivement - dans chacun des rôles possibles.

Avantages

  • C'est un excellent outil pour partager une vision commune et véritablement pluridisciplinaire des problèmes à traiter.
  • La systématisation du changement de point de vue permet de libérer la créativité des acteurs et ainsi de garantir une production quantitative et qualitative d'idées.

Précautions à prendre

  • Toujours bien maîtriser les phases de " jugements " que les participants peuvent formuler.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles