Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les outils de préparation et d'animation de séances de créativité

Chapitre III : Les 7 clés de l'animation d'une séance de créativité

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les outils de préparation et d'animation de séances de créativité

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Amener le groupe à son potentiel créatif



En résumé

Élaboré par Alex Osborn en 1935, alors qu'il étudiait les comportements de groupe, cet outil est constitué de 7 bonnes pratiques qui permettent de garantir l'efficacité de la séance de production d'idées, mais également de dynamiser le potentiel créatif des participants.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'objectif est de préserver et solliciter le potentiel créatif individuel, tout en garantissant une synergie qui valorise et exploite la créativité collective. Il s'agit de catalyser la production d'idées et d'améliorer l'efficience des séances de productions.

Contexte

Au début de toute séance de créativité en groupe, l'animateur affiche clairement les 7 clés de l'animation de la séance.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Écrire les règles sur une feuille de paperboard en amont de la séance, puis les présenter aux participants et les expliciter si nécessaire.
  • Si c'est la première fois que les participants sont réunis, leur demander individuellement s'ils sont prêts à s'engager à respecter ces règles.
  • Si l'une des règles est transgressée pendant la séance, revenir au paperboard et rappeler la règle et l'engagement commun de départ.
  • Voici les 7 clés de l'animation d'une séance de créativité :

    • B comme Bienveillance.
    • T comme " Toutes les idées doivent être notées " ; éviter les sélections a priori !
    • C comme Censure abolie. Chaque critique, du type " Ça ne marchera jamais ", bloque le rebondissement des idées et dévalorise son auteur. Censure abolie comprend non seulement la critique des idées des autres mais aussi celle de ses propres idées (autocensure).
    • Q comme Quantité. Une production importante favorise la génération de " bonnes idées ".
    • F comme Folles, Fantaisies, Farfelues. Toutes les idées, même les plus extravagantes, sont les bienvenues.
    • D comme Détournement. Il faut jouer avec les idées, les reprendre, les déformer, les associer avec d'autres. Par conséquent, une idée n'appartient pas à son auteur mais à son groupe.
    • " Ici & maintenant ". Tout ce qui est dit durant une séance n'est valable que durant la séance. Le respect de cette règle favorise la libre expression des participants.

Méthodologie et conseils

Ces règles peuvent apparaître comme doctrinaires, mais elles conditionnent fortement la réussite d'une séance. C'est pourquoi l'engagement initial des participants est essentiel.

Une manière de dédramatiser cet engagement est de définir avec le groupe le gage qui sera donné à celui qui enfreindra l'une des règles (chanter une chanson d'Eddy Mitchell, imiter un animal, etc.).

Avantages

  • Cet outil permet à l'animateur de réguler le groupe en s'appuyant sur les règles du jeu partagées par tous. Cela permet donc à l'animateur de diriger sans être trop directif.

Précautions à prendre

  • Laisser un peu de flexibilité sur l'axe censure. En effet certaines réflexions humoristiques à l'égard des idées des autres permettent de mettre en place une ambiance favorable à la créativité. Toute la difficulté est d'ajuster le curseur de régulation des " critiques " lors de la séance de créativité.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles