Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les outils de pose du problème

Chapitre IV : Le futur idéal

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les outils de pose du problème

10 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Se positionner physiquement par rapport à une solution idéale pour identifier toutes les dimensions du problème



En résumé

Le futur idéal est un outil collaboratif qui permet de mettre en commun une vision globale de toutes les dimensions du problème, en l'abordant sous l'angle de la projection vers une solution idéale.

Cette projection va nous permettre de déterminer tous les objectifs sous-jacents liés au problème posé.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Partager au sein du groupe la vision sur la distance entre l'état actuel et la situation souhaitée à l'issue de la séance de créativité. L'analyse de l'écart entre les objectifs visés et les éléments de départ nous permettra de préciser rapidement et collégialement les enjeux et attentes en termes de solutions créatives.

Contexte

Le futur idéal est un outil de pose du problème. Il permet de facilement mettre en place une approche " systémique " de la problématique à traiter. De manière ludique, les participants vont travailler ensemble à la recherche d'objectifs communs, fédérateurs et motivants.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Expliquer le contexte : l'animateur assimile un des 4 murs de la salle de travail à la situation souhaitée par le groupe (exemple : être leader sur le marché X).
  • Définir une ligne imaginaire partant de ce mur et comprenant 10 niveaux (le niveau 10 étant la position d'être le nez face au mur).
  • Demander ensuite aux participants de se placer individuellement sur cette ligne imaginaire selon leur perception de la distance restant à parcourir pour atteindre l'objectif idéal pour eux.
  • Une fois tous les participants en file indienne, leur demander de recenser sur des post-it, individuellement, les raisons qui font qu'ils ne se sont pas positionnés au niveau 10.
  • Classer les réponses avec 2 volontaires et les catégoriser sous forme de carte mentale.

Méthodologie et conseils

La mise en oeuvre de l'outil futur idéal dure de 1 à 3 heures (suivant le nombre de participants). Un groupe de 4 à 8 personnes est conseillé. Si la salle ne permet pas de se lever tous ensemble, il existe une variante où une cible est dessinée au paperboard, et chaque participant vient positionner ses initiales, de façon plus ou moins proche du centre de la cible selon les mêmes règles que l'animation avec le mur.

Une manière originale d'exploiter le " futur idéal " est de demander aux participants, une fois qu'ils ont expliqué leur positionnement, de produire des idées permettant d'atteindre cet idéal : ils rédigent ces idées sur des post-its qu'ils posent au sol devant eux, comme un chemin pavé qui va les conduire vers ce fameux futur idéal (et donc, plus ils seront loin, plus ils auront d'idées à fournir !).

Avantages

  • Cet outil apporte un effet de team building dans la mesure où les gens se lèvent, se positionnent les uns par rapport aux autres...
  • L'outil permet d'obtenir en très peu de temps une vision systémique du problème. Ce type de livrable va donc permettre de mieux structurer la phase de production d'idées et de découper l'action de créativité en " sous-séances ".

Précautions à prendre

  • Gérer le temps d'animation de la séquence.
  • Il faut également faire attention aux côtés trop négatifs des productions sur les post-it.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles