Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

La formalisation des idées

Chapitre II : La fiche idée/concept

  • Publié le 27 nov. 2017
©

La formalisation des idées

8 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Formaliser les idées



En résumé

La fiche idée est essentielle dans le processus de créativité car elle force le rédacteur à développer l'idée émise, à l'analyser, tant par ce qu'elle apporte au problème posé, que par rapport aux risques qu'elle peut générer. Enfin, elle prépare les études de faisabilité en orientant les premières actions à mener pour lever les risques identifiés.

Elle constitue la première confrontation de l'idée au problème posé et à la réalité. Par un titre évocateur et percutant, elle constitue également un premier moyen de communication et de promotion de l'idée auprès de l'entreprise.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

Les idées émises lors d'une séance de créativité sont très souvent des réponses partielles à la problématique posée, notées sur des post-it en quelques mots. La fiche idée va obliger l'émetteur de l'idée à la formaliser, à lui donner du corps, à se poser des questions, à s'assurer de la pertinence, à en évaluer les risques, à se projeter dans le futur.

Contexte

Même si rien n'empêche d'écrire une fiche idée pour chacune des idées émises lors d'une séance de créativité, l'exercice peut s'avérer rapidement fastidieux, voire contre-productif par la quantité d'informations produite. La fiche idée doit donc être écrite pour une idée qui réponde au problème à résoudre. Ainsi, l'écriture d'une fiche idée se fait idéalement à l'issue d'un diagramme d'affinité. La fiche idée est alors la description d'une idée aboutie qui répond, en combinant plusieurs idées, à l'ensemble de la problématique initiale.

Comment l'utiliser ?

Étapes

La rédaction d'une fiche idée se fait à l'issue d'une réunion d'émission d'idées. Un responsable est nommé pour chacune des fiches. Les rubriques de la fiche doivent être rédigées avec soin :

  • Titre : le titre va accompagner très longtemps une idée. Un titre simple, " auto-porteur " de l'idée, facilitera la communication.
  • Description détaillée de l'idée : le lecteur doit comprendre comment votre produit/service va exister de manière très opéra-tionnelle ! Ce sont les détails qui vont donner du corps à votre idée.
  • Avantages : lister tous les avantages que vous voyez à la mise en oeuvre de l'idée.
  • Risques : lister objectivement tous les risques que vous voyez à la mise en oeuvre de l'idée.
  • Propositions : lister les actions à mener pour développer la faisabilité de l'idée, évaluer et limiter les risques identifiés.

Méthodologie et conseils

Formaliser une idée aboutie qui réponde au problème posé. Pour cela, combiner les idées au sein d'un diagramme d'affinités (cf. outil 60) avant la phase d'écriture.

Ne pas hésiter lors de la rédaction de la fiche idée à transformer l'idée, à la compléter, à l'enrichir. Le travail créatif ne s'arrête pas à l'émission d'une idée : c'est un travail permanent.

Éviter les murs de texte : des images, encore des images !

Avantages

  • La fiche idée permet de donner réellement corps à une idée.
  • De par les questions qu'elle suscite, elle oblige le rédacteur à un travail d'approfondissement de l'idée qui va la rendre à la fois concrète et répondant au problème posé.
  • Elle est la première étape de communication et d'appropriation de l'idée par l'entreprise.

Précautions à prendre

  • La fiche idée doit rester synthétique. La qualité de rédaction est primordiale pour à la fois exprimer tout l'intérêt de l'idée et ne pas la noyer dans les détails.
  • Ne pas oublier que la fiche idée est destinée à être lue par des non-spécialistes du domaine et que celle-ci doit rester compréhensible.
  • Ne pas minimiser les risques à la mise en oeuvre de l'idée. Les propositions d'action sont là pour les évaluer et les limiter.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles