Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les méthodes de créativité ouverte/collective

Chapitre I : Les systèmes de management des idées (SMI)

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les méthodes de créativité ouverte/collective

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Récolter et enrichir les idées au sein de l'entreprise



En résumé

Selon Dauphinais & Price, 80 % des innovations proviennent des gens qui sont au moins trois niveaux hiérarchiques au-dessous de l'équipe dirigeante. L'entreprise qui souhaite innover doit donc faire des efforts pour identifier, formaliser et partager les idées de ses collaborateurs. Les systèmes de management des idées (SMI) sont des solutions qui s'appuient sur des applications informatiques, et qui visent trois objectifs :

  • récolter et sélectionner les idées des collaborateurs ;
  • enrichir les idées ;
  • ouverture sur des partenaires externes.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

L'objectif économique :

  • encourager l'innovation ;
  • accélérer le passage d'une idée à sa mise en oeuvre.

L'objectif social :

  • favoriser l'écoute et le partage au sein de l'entreprise ;
  • reconnaître le savoir-faire et valoriser ses collaborateurs.

Contexte

Les SMIs sont à mettre en place dans les entreprises qui souhaitent profiter du capital créatif de leurs collaborateurs.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Définir l'organisation, les pratiques de management et de gestion des ressources humaines qui vont inciter les collaborateurs à alimenter le système. Il convient notamment de répondre aux questions suivantes : comment valoriser les contributeurs ? Comment favoriser le travail collaboratif pour que les idées circulent et s'enrichissent auprès de tous les acteurs ?
  • Donner une identité à la démarche : nom, logo, visuels permettant l'identification du dispositif.
  • Former les collaborateurs pionniers, qui seront les premiers à alimenter le SMI, à montrer que ça marche et à jouer le rôle d'ambassadeurs auprès des autres.
  • Au-delà des actions de communication initiales, maintenir la démarche présente à l'esprit : actions de promotion ponctuelles et régulières, affichage permanent des résultats.
  • Faciliter la participation à la démarche : diffusion d'outils et de supports, individuels ou collectifs, présentant des techniques et astuces de créativité.
  • Valoriser les individus et les idées : promotion effective des idées, diffusion large des témoignages d'auteurs d'idées, récompense des auteurs.

Méthodologie et conseils

Il est recommandé de bien maîtriser l'ouverture interne avant de procéder à une ouverture externe.

Afin de mesurer la performance obtenue par le SMI, il faut définir des indicateurs simples, comme par exemple :

  • la moyenne d'idées proposées par employé/répartition par service (viser plus de vingt idées par salarié par an) ;
  • le nombre d'idées retenues sur nombre d'idées proposées ;
  • les idées réalisées/idées retenues ;
  • les économies et/ou recettes supplémentaires générées.

Avantages

  • Permet d'impliquer et de motiver les collaborateurs de l'entreprise sur l'innovation (selon Gallup 2006, en moyenne 27 % de salariés sont impliqués, 59 % ne le sont pas et 14 % sont activement désimpliqués).

Précautions à prendre

  • Le Système de management des idées n'est pas un outil mais une démarche complète qui doit s'intégrer dans l'écosystème de l'entreprise.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles