Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les techniques de déformation

Chapitre III : Le portrait en creux

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les techniques de déformation

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Identifier " ce qui n'est pas " pour imaginer " ce que ça peut être "



En résumé

Le portrait en creux ou antiportrait est un outil de créativité visant à préciser une problématique par la définition de ce qu'elle n'est pas. En effet, le cerveau humain détermine plus facilement ce qui n'est pas que ce qui est.

Par contraposée, la détermination de ce qui n'est pas, permettra d'identifier ce qui est sous un angle nouveau et de susciter des idées de solution au problème posé.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Le portrait en creux joue sur la capacité du cerveau humain à déterminer plus aisément le contraire d'une problématique que la problématique elle-même. Ainsi en déterminant simplement tout ce que n'est pas le problème posé, vous sortez du cadre strict de ce problème et explorez de nouveaux horizons.

Contexte

Le portrait en creux peut être utilisé à tout moment dans le cadre d'une séance de créativité soit pour préciser le problème posé au début de la séance, soit pour générer de nouvelles idées à l'issue d'un brainstorming ou d'un brainwriting par exemple. L'identification de ce que " le problème n'est pas " peut également permettre de mieux sélectionner, en fin de séance, les idées qui ont été formulées.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Définir la situation, le produit, le problème par ce qu'il n'est pas. Noter tous les éléments au tableau. Par exemple, vous cherchez des idées pour l'organisation d'un événement d'entreprise. Vous définissez " tout ce que le séminaire n'est pas " : une fête de charité, un meeting syndical, le festival de Cannes, le salon de l'agriculture...
  • Reprendre chaque élément négatif un par un et demander à un participant de décrire cet élément en plein, en rapport avec le thème exploré. Pourquoi notre événement n'est-il pas le festival de Cannes ? - Notre événement n'est pas une compétition. Par contre le thème du cinéma est universel et peut rassembler des populations internationales.
  • Recueillir les idées suscitées par ce nouvel éclairage du problème posé. Par exemple, pourquoi ne pas prendre le thème du cinéma pour votre séminaire.

Méthodologie et conseils

  • Laisser le temps aux participants d'explorer et de synthétiser la deuxième étape de l'outil (l'écriture en plein) car de la qualité de cette expression dépendra l'émission des idées.
  • Ne pas hésiter à provoquer les participants en soumettant l'idée : pourquoi pas ? Dans bien des cas, le " ce n'est pas " pourra devenir un " c'est possible moyennant... ".

Avantages

  • Cette méthode permet de sortir des sentiers battus et du strict problème posé. En explorant d'autres mondes connexes au problème posé, des nouveaux éclairages sont apportés.

Précautions à prendre

  • Ne pas trop s'éloigner du problème initial dans l'expression de " ce n'est pas ". Veiller à ce que ces éléments aient un rapport avec le sujet.
  • Forcer les participants à connecter le " ce n'est pas " avec la problématique initiale.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles