Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les outils de pose du problème

Chapitre VI : Dessine-moi un problème

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les outils de pose du problème

10 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Se mettre en posture de candide pour aborder le problème avec un OEil frais



En résumé

" Dessine-moi un problème " est un outil de créativité dédié à l'analyse d'une problématique par une mise en situation d'un " curieux et ignorant ".

Il permet aux experts de limiter l'impact des " fixation effects " qui souvent les font passer à côté de choses évidentes.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Préciser et reformuler la plupart des problèmes, en se forçant à les exprimer à un profane, ou à un enfant de huit ans, jusqu'à ce qu'il ait compris de quoi il retourne.

Contexte

À utiliser en amont d'une recherche de solutions.

Particulièrement adapté lorsque le problème est très technique et que des participants néophytes sont sollicités dans le cadre de la séance de créativité.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Une fois la première formulation du problème produite par des experts, identifier un profane, complètement extérieur à la situation.
  • Confronter l'expert et le profane, et inviter l'expert à expliquer la problématique de la façon la plus simple et explicite possible. L'utilisation d'images et de dessins est fortement encouragée.
  • L'utilisation de cet outil en groupe de créativité doit se faire via des échanges et des allers-retours entre l'expert qui doit expliquer le problème et le profane qui pose des questions lui permettant d'avoir une compréhension complète de ce problème. L'animateur peut alors se positionner en soutien du " professeur " et annoter sur post-it les éléments caractérisant le problème exposé par l'expert. Les participants peuvent interpeller l'expert et les réponses notées sont elles aussi ajoutées aux autres. À la fin de la séquence, l'animateur invite le profane à reformuler la problématique telle qu'il l'a comprise et fait valider cette restitution par l'expert.

Méthodologie et conseils

L'utilisation en séance de créativité peut durer de 5 à 15 minutes. L'animateur doit être à l'écoute pour noter tous les éléments et il doit jouer le rôle de médiateur pour favoriser les échanges et encourager l'expert dans sa démarche pédagogique.

Il doit notamment veiller à ce que chaque élément de vocabulaire d'expert (acronymes, sigles...) soit explicité.

Certains établiront un parallèle avec les pratiques de thérapie de groupe où l'on doit trouver nos solutions en exprimant nos problèmes à un candide, et en s'appuyant sur les zones d'incompréhension de ce dernier.

Dans le cas où le problème est complexe, il est conseillé de le décomposer en sous-problèmes, qui feront chacun l'objet de cet échange entre l'expert et le candide.

Avantages

  • Cet outil permet aux experts de remettre en question leur propre paradigme. Et parfois en pratiquant cet outil, l'expert lui-même s'ouvre de nouvelles pistes de créativité.

Précautions à prendre

  • Il convient de porter une attention particulière à la gestion du timing et la mise en difficulté de l'expert qui n'arrive pas à sortir de ses a priori.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles