Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les techniques proches du brainstorming

Chapitre I : La purge

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les techniques proches du brainstorming

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Exprimer immédiatement les idées qui nous habitent pour mieux formuler les idées originales par la suite



En résumé

Qui n'a pas passé une réunion de créativité à attendre le " bon " moment pour donner son avis, faire passer un message ou partager une idée géniale ruminée depuis des semaines avec le reste du groupe ? Cette activité cérébrale réduit votre potentiel créatif. La purge est un outil de créativité permettant de libérer les participants de leurs idées préconçues et de toute autre idée leur tenant à coeur. Il se pratique au début de toute démarche de créativité.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Cet outil a pour objectif de mettre au jour des solutions à un problème donné. Plus précisément, il s'agit de mettre les participants d'un groupe en conditions pour créer, en leur permettant de se débarrasser le plus vite possible des idées qu'ils ont déjà sur le sujet.

Contexte

Utilisé systématiquement lors de toute séance de créativité, entre l'exposé de la problématique et la production collective d'idées nouvelles, il est un maillon fondamental de toute recherche créative et s'applique à tout type de problèmes.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Le principe de la purge est de recenser toutes les idées déjà existantes sur un sujet et donc de disposer d'un premier stock d'idées dont certaines pourront être approfondies ultérieurement.

  • L'animateur propose à chacun des participants de formuler ses idées sur le problème posé.
  • Il distribue à chaque participant autant de post-its qu'ils le souhaitent.
  • Pendant 10 minutes, les participants notent individuellement tout ce qui leur passe par la tête avant de commencer cette séance de créativité (idées, questions, remarques, produits concurrents, etc.).
  • Au bout de 10 minutes, chaque participant va positionner ses post-it au paperboard en les commentant.
  • Une fois ce travail terminé, l'animateur, accompagné de 2 ou 3 participants regroupent les post-it par affinité (cf. outil diagramme d'affinité).
  • Les productions sont alors accrochées au mur et seront réutilisées en fin de séance de créativité.

Méthodologie et conseils

Plus les participants sont experts du problème à traiter et plus ils ont de choses à " purger " (idées évaluées et abandonnées, connaissances personnelles, informations techniques, concurrence...). Il ne faut pas hésiter dans ce cas à prolonger la durée de la purge.

L'animateur doit éviter d'encourager les associations sur les idées émises, et même être directif.

Remarque : il est courant d'obtenir dès le départ des solutions exploitables mais le jeu est d'essayer quand même d'en trouver d'autres grâce aux outils de créativité que vous avez prévu de déployer.

Certains experts peuvent être tentés de trop détailler leurs idées. Il peut être alors intéressant de poser une règle complémentaire : " soyez brefs ! "

Avantages

  • Cet outil permet de libérer la créativité des participants et trouver " un accord " tacite avec les participants pour suivre tout le programme à partir du moment où ils ont livré leurs a priori.

Précautions à prendre

  • Attention à bien maîtriser le timing et éviter des débats qui remettraient en question la légitimité de cette séance de créativité. Il faut plutôt préciser que ces questions sont légitimes et qu'elles seront traitées en dehors de la séance.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles