Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Le design thinking

Chapitre III : Effectual Makers©

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Le design thinking

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Le chemin se dessine en créant



En résumé

Effectual Makers permet de passer du monde imaginaire au monde réel, en rendant une idée concrète et tangible.

Selon la logique " effectuale ", plus vous avancerez dans le processus de déploiement, plus le " chemin créatif " s'enrichira et vous permettra d'identifier des pistes de recherche de solutions créatives qui n'étaient pas imaginables initialement. Cet outil s'inspire des principes de co-création utilisés dans les " Fab-Lab " et permet de solliciter une " créativité pragmatique ".


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Cet outil permet de mobiliser son potentiel créatif de manière pragmatique, pas à pas, avec comme objectif de terminer ce processus de création par un prototype ou une maquette fonctionnelle expérimentable. Ceux-ci permettront de bénéficier d'un retour de la part des utilisateurs, de se rendre compte de difficultés d'usage qui n'auraient pas été identifiées lors de la génération de l'idée initiale, et d'affûter le produit ou le service que l'on souhaite créer.

Contexte

Cet outil peut être utilisé dans une démarche de design thinking dès que les besoins des utilisateurs ont été identifiés, que l'objectif principal à atteindre a été défini, et qu'un premier concept de solution y répondant a été imaginé.

Inspiré de la logique des Fab Lab* (contraction de l'anglais fabrication laboratory, " laboratoire de fabrication "), cet outil reprend la logique d'ouverture à tous afin de créer le plus vite possible le prototype de notre idée. Le premier Fab Lab remonte à Edison, qui avait compris que pour favoriser la créativité, il fallait mettre à disposition des connaissances, de la matière et favoriser la rencontre de gens différents, mais surtout concrétiser.

Pour être appelé fab lab, un atelier doit respecter la charte des fab labs mise en place par le MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Poser la problématique et hiérarchiser les besoins fonctionnels.
  • Utiliser l'un de nos outils de production d'idées pour élaborer une solution simple, originale, idéale permettant de répondre à la problématique.
  • Mettre à disposition des participants des outils de prototypage rapide. Ces derniers peuvent être de plusieurs natures en fonction du produit ou service développé :

    • Pour un prototype physique : imprimantes 3D, fraiseuse de précision, découpeuse laser, découpe vinyle, etc.
    • Pour un prototype numérique : des plateformes de type Arduino, des matériels en open hardware et des logiciels open source ;
    • Pour un prototype applicatif : des outils de mock-up HTML ;
    • Pour un prototype de service : des outils permettant de réaliser des scénarios d'usage illustrés (films, photos, dessins, etc.).

Méthodologie et conseils

Lors de cette phase de prototypage de l'idée, on peut être tenté d'ajouter des fonctionnalités, des éléments non identifiés à l'origine et donc de complexifier l'idée. Il faut se concentrer sur une approche simple, de manière à valider le fait que les fonctionnalités de base apportent bien le service attendu.

Avantages

  • Il permet d'accélérer les processus en adoptant une démarche de convergence.
  • Il permet de faire tester très vite par l'utilisateur.

Précautions à prendre

  • Il faut s'assurer qu'il y ait bien un seul pilote de la démarche pour assurer un avancement physique en adéquation avec le besoin d'origine et pour éviter les points de blocage sur la faisabilité.
  • Il faut avoir une vision claire des objectifs pour assurer une convergence forte et " arbitraire ".

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles