Méthodologie

Les méthodes de génération d'idées à base rationnelle

Chapitre IV : La méthode TRIZ

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les méthodes de génération d'idées à base rationnelle

4 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

TRIZ (Teoria Resheniya Izobretatelskikh Zadatch ou " Théorie de résolution des problèmes inventifs ")



En résumé

La méthode TRIZ part du principe que les solutions aux problèmes rencontrés durant la conception d'un nouveau produit s'appuient sur un nombre limité de principes. Ce constat a été renforcé par l'analyse d'une grande masse de brevets en URSS (400000) par l'auteur de la théorie, Genrich Altshuller. TRIZ propose de formuler un problème sous la forme de contradictions techniques à partir de 39 paramètres génériques (par exemple, plus je vais loin, plus je consomme d'énergie), puis de rechercher dans une base générique de 40 principes de solutions celui qui peut apporter une idée de solution au problème initial.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La méthode TRIZ s'appuie sur le fait qu'une réflexion créative efficace est celle qui parvient à surmonter des contradictions parmi des paramètres techniques (par exemple : comment aller plus loin en consommant moins d'énergie ?). La méthode TRIZ pose comme postulat la recherche du " résultat final idéal ", l'idéalité étant définie comme le rapport entre la somme des fonctions utiles et la somme des fonctions nuisibles et des coûts. À l'extrême, le système idéal est celui qui remplit les fonctions souhaitées mais qui n'a ni coût, ni masse, ni consommation, ni maintenance... Bien que ce système n'existe pas, l'inventeur doit toujours avoir en tête cet objectif qui l'aidera à penser autrement le champ des solutions possibles.

Contexte

La méthode TRIZ est une méthode convergente, c'est-à-dire qui ne favorise pas l'émission de nombreuses idées (comme le brainstorming par exemple) mais qui guide la réflexion directement vers des solutions. La méthode est en général appliquée à des problèmes et systèmes techniques mais peut s'étendre à d'autres types de systèmes (organisations, industriels, sociaux...).

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Mettre en forme le problème en déterminant ses éléments, sa cause et son environnement.
  • Identifier dans la liste type des paramètres TRIZ, les paramètres techniques en contradiction inhérents au problème : quels facteurs se dégradent lorsque je cherche à en améliorer d'autres ?
  • Synthétiser le but à atteindre sous forme de " résultat final idéal ", c'est-à-dire lister les fonctions utiles à développer ou à améliorer et les effets techniques négatifs à réduire à supprimer, cela au coût le plus faible voire nul.
  • Appliquer la matrice de résolution des contradictions techniques qui propose des principes techniques génériques de solutions en croisant les effets positifs à améliorer et ceux à réduire ou à supprimer.
  • Transposer les principes proposés pour imaginer des solutions techniques au problème posé et évaluer les solutions.

Méthodologie et conseils

  • La phase de préparation d'utilisation de la méthode doit être réalisée avec soin afin de lister tous les paramètres du problème. Plusieurs paramètres peuvent faire l'objet de contradictions.
  • L'identification des contradictions est un élément clé de la méthode. Identifier, dès l'étape de formulation du problème, les actions voulues de l'objet de l'étude et les phénomènes indésirables générés par ces actions.

Avantages

  • La méthode TRIZ est une méthode convergente systématique qui oriente rapidement un groupe de travail vers des solutions sans passer par l'émission de nombreuses idées inexploitables.
  • Bien que développée pour la résolution de problèmes liés à des systèmes techniques, la méthode peut s'appliquer à d'autres types de systèmes moyennant l'abstraction des principes de solutions.

Précautions à prendre

  • La mise en oeuvre de TRIZ peut être assez lourde. Limiter au préalable le nombre de paramètres et de contradictions pour la séance de créativité.
  • Vérifier à l'issue de chaque idée si vous améliorez réellement l'idéalité du système étudié.

Comment être plus efficace ?

Formuler la problématique initiale

Pour la formulation de la problématique initiale, lister l'ensemble des constituants et les paramètres du problème et de l'environnement immédiat du problème. Les paramètres techniques sont toutes les grandeurs qui contribuent à la problématique, par exemple : masse, longueur, surface, volume, vitesse, force, tension, pression, forme.

Identifier les contradictions au sein des paramètres. Les contradictions sont des paramètres qui évoluent de manières contradictoires en amplifiant un effet indésirable. Les contradictions sont identifiées à l'aide d'affirmations du type : " Plus le paramètre x augmente ou diminue (effet souhaité) plus le paramètre y augmente ou diminue (effet indésirable) ".

Synthétiser le but à atteindre sous forme de " résultat final idéal ".

Rechercher des solutions

  • La matrice de résolution des contradictions techniques (téléchargeable sur Internet) propose 40 principes de solutions génériques à appliquer pour la recherche d'idée. Cette matrice liste pour chaque contradiction possible entre 2 paramètres (soit une matrice de 39 ´ 39 cases), les principes de solutions applicables à cette contradiction. Par exemple, si je recherche des idées pour réduire la consommation d'un véhicule, je trouve au croisement de l'effet souhaité (augmentation de la durée d'action - n° 15) et de l'effet indésirable (réduction de l'énergie utilisée par l'objet mobile - n° 19) le principe générique de l'utilisation d'un système ferromagnétique à la place d'un système mécanique. C'est le principe du train magnétique qui combine un mode de sustentation magnétique avec une onde mobile.

Analyser les solutions

Analyser les idées émises vis-à-vis de l'idéalité du système étudié (augmentation des effets positifs, réduction des effets négatifs, réduction des coûts).

Ainsi dans le cas du train magnétique, l'effet indésirable de consommation est largement réduit mais au détriment d'un coût sans doute élevé.

Dans le cas d'une démarche de créativité de groupe, la construction du problème (liste des éléments du système, liste des paramètres à effets positifs et négatifs du système) doit être réalisée en amont par l'animateur. De la qualité et de la pertinence de cette analyse dépendra la qualité des idées émises.

CAS d'Une entreprise de formation

Une entreprise de formation souhaite réduire son empreinte écologique sur la planète en supprimant tout document écrit distribué aux stagiaires lors d'un stage de formation en salle. Les avantages de cette démarche sont de supprimer l'émission de CO2 liée à la fabrication du papier, l'impression et surtout le transport des documents sur le lieu de stage. Cette démarche conduit également à une simplification des processus logistiques et des coûts afférents à la formation.

Les variables du problème

Pour la transposition de notre problème dans la liste des paramètres de TRIZ, nous suggérons comme pa-ramètre à effet positif à améliorer la " quantité de ma-tière (n° 26) ", soit dans l'environnement du pro-blème la " quantité de notes " à réduire. Nous suggérons comme paramètre à effet négatif à éliminer la " perte d'information (n° 24) ", c'est-à-dire la capacité de l'individu à mémoriser de l'information.

Les contradictions

Une contradiction est identifiée : " Plus la quantité de notes est réduite, plus je perds d'informations mémorisées ".

Le résultat final idéal

" La solution doit permettre de supprimer les sup-ports papier de la formation sans dégrader la mé-morisation par le stagiaire du contenu et ce, au meilleur coût. "

L'application des principes TRIZ

La matrice des contradictions techniques nous propose par exemple à l'intersection de l'effet positif n° 26 et de l'effet négatif n° 24 le principe de solution générique suivant : " 1. Utiliser un objet ou procédé intermédiaire pour transmettre l'action ; 2. Combiner temporairement l'objet à un autre, lequel devra pouvoir être enlevé facilement (réversibilité) ". Cela peut par exemple nous inspirer l'idée suivante : utiliser une tablette pour transmettre les contenus et donner l'opportunité de prendre des notes directement sur le support. La tablette est réutilisable et le stagiaire repart avec un fichier numérique.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu