Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Marketing
Méthodologie

Les techniques de déformation

Chapitre II : L'inversion

  • Publié le 27 nov. 2017
©

Les techniques de déformation

5 chapitres / 0 fiches

  • Imprimer

Chercher des solutions pour le contraire de l'objectif initial



En résumé

L'inversion consiste à rechercher, par analogie, des solutions qui visent l'objectif inverse du problème initial. Dans un deuxième temps, l'inversion de ces solutions permet de compléter une liste de premières idées ou d'en formuler de nouvelles.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'objectif est d'aider un groupe de créativité à dépasser des points de blocages techniques ou psychologiques, en les amenant à viser le contraire de l'objectif visé.

Contexte

L'inversion est particulièrement utile pour compléter une première liste d'idées, et trouver quelques " pépites " additionnelles. Elle permet de redonner du souffle à un groupe de créativité quand celui-ci commence à fatiguer mais également d'identifier les critères qui seront jugés rédhibitoires lors de la sélection des idées en fin de séance de créativité.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Décrire dans le détail le problème d'origine à régler (par exemple : comment réussir une réunion de lancement dans le cadre d'un projet ?).
  • Inviter les participants à formuler toutes leurs premières idées spontanées par rapport au problème.
  • Reformuler le problème en inversant l'objectif (par exemple : comment être certain de faire échouer une réunion de lancement ?).
  • Rechercher des idées qui répondront à ce nouvel objectif, en utilisant les règles du brainstorming (par exemple : organiser la réunion à 2 heures du matin, démotiver les équipiers du projet en montrant à quel point le projet est sans intérêt...).
  • Revenir au problème initial, et inverser les idées qui ont été formulées lors de la phase précédente (par exemple : choisir le créneau horaire qui permettra à tous les équipiers d'être présents, préparer 3 arguments pour vendre l'intérêt du projet...).
  • Approfondir les idées clés.

Méthodologie et conseils

Lorsque les participants recherchent des idées dans le cadre du problème inversé, il est important qu'ils les détaillent suffisamment. Par exemple, si un participant propose de prévoir une durée très longue afin de faire échouer une réunion de lancement, il faut lui demander de préciser ce qu'il entend par " longue " et en quoi cela va garantir que la réunion sera un échec.

Il existe toujours un risque de dérapage dans le registre de la dérision lors d'une inversion (par exemple : " des extraterrestres débarquent au coeur de notre réunion ! "). Plutôt que de recadrer les participants, invitez-les, là encore, à préciser leur idée (" qui sont les extraterrestres au sein de notre entreprise selon toi ? ", " quel moment de la réunion leur irruption causerait-elle le plus de dégâts ? ").

Bien souvent, lorsqu'on revient sur le territoire du problème initial, les idées qui vont être formulées seront redondantes avec la liste des premières idées. Il convient alors de déterminer à chaque fois en quoi elles viennent les compléter ou les détailler.

Avantages

  • Chercher l'opposé de ce qui est réellement voulu est libérateur pour les participants, et génère très souvent une grande quantité d'énergie créative.
  • L'inversion permet parfois de réaliser qu'une solution inversée est tout à fait intéressante.

Précautions à prendre

  • Après la phase désinhibante d'inversion, les participants d'une séance de créativité trouvent souvent le retour au problème d'origine fastidieux. Or, il est important pour la réussite de la démarche d'y consacrer le temps nécessaire.

François Debois, Arnaud Groff, Emmanuel Chenevier

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles