Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation

Chapitre III : Pilotage de l'innovation

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Innovation amont et innovation aval : un dosage organisé et orchestré

Le chemin est long avant qu'une idée ou une opportunité ne se traduise par un résultat concret visible par un client consommateur, s'il s'agit d'un produit, ou par les collaborateurs de l'entreprise, s'il s'agit d'une innovation sur un processus interne. Le responsable innovation va accompagner les équipes tout au long des différentes étapes du processus d'innovation depuis l'idée jusqu'au résultat.

En amont, l'objectif est d'exploiter le maximum d'idées, avant qu'elles ne coûtent trop, pour ne conserver que celles dont les chances de succès technique et commercial sont les plus élevées. L'innovation amont est donc caractérisée par un foisonnement d'idées, par des analyses exploratoires, par des simulations, des prototypes. Pendant cette période, le responsable innovation joue plusieurs rôles : il fait le lien entre la stratégie et les opportunités d'innovation principalement issues des activités de veille externe, il aide les équipes à " accoucher " d'idées innovantes, il aide à présélectionner les idées prometteuses, il présente les idées à un comité de décision, il aide à la préparation des études de faisabilité.

En aval, il s'agit de garantir la mise sur le marché d'un produit innovant dans un temps optimal respectant à la fois les contraintes techniques et les attentes du marché ou de réussir la mise en oeuvre interne d'un processus innovant en gérant les résistances au changement et les répercussions sur le travail quotidien des équipes internes. Généralement le rôle du responsable innovation dans l'innovation aval est moins actif que dans l'innovation amont car le relais est pris par un chef de projet. Le responsable innovation joue un rôle de support si cela est nécessaire.

Que cela soit dans l'innovation amont ou aval, le responsable innovation est le promoteur et l'animateur majeur de la culture innovation au sein de l'entreprise.

Six principes fondateurs pour réussir

Tout au long du processus d'innovation, le responsable innovation veille à ce que les conditions favorables à l'émergence de l'innovation soient réunies.

  • Avoir la volonté d'innover : sans l'impulsion initiale à un haut niveau hiérarchique de considérer que l'innovation est un axe majeur de la stratégie, le rôle du responsable innovation sera difficile car il ne rencontrera que peu de motivation, de compréhension et d'implication opérationnelle de la part des équipes.
Cycle d'apprentissage de la création d'une innovation

D'après P. Musso, L. Ponthou, E. Seulliet, FABRIQUER LE FUTUR, VILLAGE MONDIAL, 2005

  • Partir d'une opportunité et pas d'une idée : la réussite de l'innovation n'est définitive que lorsque le client perçoit la nouveauté comme un réel gain pour lui. Coupler l'émergence des idées avec les besoins à venir est un excellent moyen pour que l'innovation rencontre au plus vite un marché.
  • S'appuyer sur un processus clair : le responsable innovation a besoin d'un guide pour avancer dans sa mission. Sans processus, les missions et les responsabilités restent floues au détriment de l'efficacité et de la prise de risques mesurée et partagée.
  • Utiliser la créativité comme " booster " : l'innovation est caractérisée par de la nouveauté, de la surprise... rien de mieux que la créativité pour sortir des sentiers battus.
  • Relayer l'innovation par un management adapté : le responsable innovation ne peut pas assumer à lui seul la diffusion de la culture innovation, surtout dans les grandes structures où le nombre de collaborateurs est élevé et réparti dans plusieurs pays. Une de ses premières tâches est de mettre en place un réseau pour relayer les actions relatives à l'innovation et faire changer les mentalités pour permettre l'éclosion des innovations.
  • Garantir l'appropriation de l'innovation par la communication : que l'innovation soit à destination interne ou externe, la nouveauté s'accompagne pour limiter les risques de rejet et alléger les résistances fortes.

Géraldine Benoit-Cervantes