Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre V : Créativité

Fiche 11 : La méthode des six chapeaux

  • Retrouvez 12 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

  • Imprimer

Les angles de vue


En résumé

Inventée par Edward de Bono, psychologue anglais, la méthode des six chapeaux consiste à revisiter une idée sous plusieurs angles matérialisés " virtuellement " par six chapeaux de couleur différente. Chaque angle est associé à une couleur :

  • blanc : factuel ;
  • rouge : émotions et ressenti ;
  • noir : jugement critique ;
  • jaune : critique positive et constructive, optimisme ;
  • vert : alternatives ;
  • bleu : organisation et synthèse.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Adopter volontairement différents angles de vue pour une même idée.
  • La méthode des six chapeaux est fondée sur la pensée latérale qui vise à " penser à côté ", à voir les choses autrement, à renverser les raisonnements et l'ordre " naturel " des choses.

Contexte

La méthode des six chapeaux s'utilise pendant les séances de créativité au moment de la production des idées et de leur tri car elle permet de :

  • changer de registre de pensée ;
  • décortiquer une idée (l'approfondir) ;
  • repêcher une idée trop vite rejetée ;
  • dissocier l'émotion de la logique ;
  • séparer la pensée positive et négative ;
  • éviter de rester bloqué sur une opinion tranchée.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Faire coiffer successivement les six chapeaux soit à un participant soit à plusieurs (la règle absolue est d'utiliser systématiquement les six chapeaux sans exception).
  • Noter au fur et à mesure les répercussions sur l'idée initiale : évolution de l'idée, approfondissement, émergence d'une nouvelle idée complémentaire.

Méthodologie et conseils

La méthode a une vertu particulière liée au coiffage virtuel des chapeaux : celle de faire incarner temporairement quelqu'un d'autre. Le chapeau agit comme une couverture, une protection. On pense en terme de chapeau. Cela permet de dépasser son image habituelle (trop négative, trop intuitive...), d'oser émettre une critique, de ne pas engager de rancoeur entre des participants qui ne partagent pas le même avis ou le même enthousiasme sur une idée.

Si une personne A n'apprécie pas le jugement d'une personne B, grâce au chapeau jaune, elle sera obligée d'y voir des aspects positifs. Et si B défend son idée sans aucune ouverture, en coiffant le chapeau vert, il nuancera inévitablement ses propos.

Les effets de chaque chapeau :

  • noir : souligner objectivement les faiblesses et éliminer au plus vite les idées inapplicables. L'animateur peut solliciter les participants sur les risques associés à une idée en demandant à chacun de coiffer le chapeau noir ;
  • blanc : dissocier " faits " et " interprétations " et donc ajouter un degré de véracité. Il évite de partir sur des bases erronées, sur des faits non certifiés qui pourraient cacher des idées brillantes ;
  • rouge : ne pas refouler ses sentiments et laisser la liberté d'exprimer ses intuitions. L'animateur peut faire coiffer ce chapeau à un participant pour libérer son potentiel créatif et débloquer son processus de réflexion ;
  • jaune : améliorer les idées. En cherchant les avantages d'une idée, on peut découvrir d'autres points positifs et même être amené à modifier l'idée de base pour englober d'autres points forts ;
  • vert : explorer de nouvelles alternatives ;
  • bleu : se concentrer sur la manière de mettre en oeuvre une idée.

Avantages

  • La méthode des six chapeaux stimule la créativité en obligeant à penser différemment.

Précautions à prendre

  • Endosser un chapeau est un effort actif, cela demande de l'attention et de la discipline.

Géraldine Benoit-Cervantes

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu