Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre V : Créativité

Fiche 01 : Les ressorts de la créativité

  • Retrouvez 12 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

  • Imprimer

Les six ressorts créatifs


En résumé

La créativité n'est pas seulement une question de talent individuel, elle dépend largement des méthodes managériales et des conditions de travail. Selon T.M. Amabile, chargée de recherche au sein de la Harvard Business School de Boston, la créativité émerge sous la stimulation de six facteurs :

  • le défi ;
  • l'autonomie ;
  • la pression ;
  • la diversité ;
  • l'encouragement ;
  • l'émulation.

Ces facteurs lorsqu'ils sont mis en oeuvre agissent comme de véritables ressorts créatifs.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Prendre en compte les conditions de travail des équipes pour favoriser l'émergence de la créativité.

Contexte

Le responsable innovation peut utiliser cet outil pour faire ajuster localement le fonctionnement des équipes missionnées sur des projets d'innovation : par exemple dans le cas où une équipe jusqu'alors créative devient non créative suite à une modification dans l'organisation à laquelle elle appartient.

Dans le cadre du retour d'expérience à l'issue d'un projet de développement innovant, l'outil permet d'identifier les facteurs les plus influents dans un contexte donné. Par exemple dans un contexte concurrentiel très fort où le concurrent B est en avance sur l'entreprise A, l'annonce dans l'entreprise A d'un projet dont le but est de dépasser B génère des idées nouvelles par activation du facteur " défi ".

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Évaluer chaque facteur
  • Analyser l'évaluation et décider d'actions en conséquence : existe-il des manques ? Quels sont les facteurs favorables et ceux qui agissent comme des freins ?

Méthodologie et conseils

Le défi consiste à mettre les collaborateurs sous une " juste tension " pour qu'ils expriment tout leur potentiel sans s'ennuyer ni être submergés. L'adéquation entre la mission et les compétences requises est vitale sinon le défi ne peut être relevé.

Pour donner de l'autonomie aux équipes, leur laisser le choix des moyens pour atteindre l'objectif. L'objectif doit être clair et ne bouger qu'en cas de force majeure pour ne pas générer de démotivation.

La pression en matière de créativité provient du temps et de l'argent. Tirer sur les délais et les moyens financiers génère un sentiment d'urgence favorable à la créativité. Attention cependant à ne pas tomber dans l'excès de pression : rogner sur les budgets et le temps de façon extrême pousse les équipes à canaliser leur énergie sur la recherche de ressources complémentaires plutôt que sur la mise au point de nouvelles idées.

Former des équipes avec des profils et des compétences variés engendre un bouillonnement intellectuel propice à la créativité. Certes les frictions et les divergences de point de vue peuvent être nombreuses mais les idées qui découlent de cette diversité sont plus originales.

L'encouragement passe par la reconnaissance des efforts accomplis même quand les résultats ne sont pas encore là.

Un mode managérial qui impose le partage des informations et encourage les collaborations génère du croisement de connaissances entre les collaborateurs. Il en naît une émulation positive où chacun trouve sa place pour faire preuve de créativité.

Avantages

  • Les six ressorts sont simples et faciles à comprendre.
  • Ils intègrent la dimension managériale dans l'émergence de la créativité.

Précautions à prendre

  • Utiliser l'évaluation pour dialoguer avec les équipes concernées et décider des ajustements possibles dans le management pour favoriser la créativité.

Géraldine Benoit-Cervantes

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu