Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre III : Pilotage de l'innovation

Fiche 06 : L'étude de faisabilité

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

  • Imprimer

Une vision globale sur l'innovation

En résumé

L'étude de faisabilité analyse le potentiel de réussite d'un " projet " sous plusieurs angles : techniques, économiques, financiers et juridiques.

Elle sous-tend la décision d'un comité soit de lancer le développement (GO), soit d'abandonner le projet (NO GO), soit de repousser le développement (NO GO temporaire) pour affiner l'analyse sur certains points.

Une analyse positive marque la fin de la phase exploratoire et déclenche la décision d'engager les dépenses nécessaires au développement du futur " projet ".


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'étude de faisabilité limite les échecs dans les développements de produits nouveaux. Elle permet d'affiner le projet de développement avant qu'il ne démarre (en examinant des variantes possibles ou en choisissant parmi plusieurs solutions techniques).

Contexte

Elle s'utilise à la fin de la phase d'innovation amont, une fois le concept choisi. Il est possible de réaliser plusieurs études de faisabilité en parallèle sur des concepts différents si le comité souhaite un approfondissement avant de prendre la décision de lancer le développement. C'est à partir de cette étude que le projet de développement va réellement démarrer.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Décrire le concept du futur résultat (un produit, un process...).
  • Analyser le procédé à mettre en oeuvre pour réaliser le résultat.
  • En déduire les scénarii de développement possibles.
  • Effectuer une analyse de rentabilité.
  • Rédiger un document complet avec tous les aspects ci-dessus.
  • Soumettre l'étude au comité.
  • Affiner l'analyse en cas de besoin sur les points relevés par le comité.
  • Transmettre l'étude au chef de projet nommé responsable du développement.

Méthodologie et conseils

L'étude se présente en quatre volets :

  • l'analyse du produit (résultat) : décrire les choix technologiques et les risques possibles, le contexte réglementaire associé au futur produit, les éventuels risques brevet. Inclure un devis préliminaire sur les coûts matières ;
  • l'analyse du procédé : décrire le procédé prévu et ses principaux choix techniques. Préciser les risques potentiels relatifs à ces choix. Mentionner les risques brevets éventuels et les risques réglementaires. Inclure un devis préliminaire des équipements et des coûts de fabrication ;
  • l'analyse du développement : décrire les différents scenarii de développement (nature, durée, moyens), les risques et leurs impacts sur le développement (délai, budget), par exemple un risque fournisseur en cas de sous-traitance ;
  • l'analyse de la rentabilité : inclure les prévisions de ventes, le prix de vente objectif, une analyse de risque financier (par exemple un calcul de retour sur investissement en cas d'investissement important spécifique), le positionnement du produit dans le marché.

Pour les indications de coûts, définir les niveaux d'incertitude pour éviter les mauvaises surprises en cours de développement.

Dans le cas où il y a plusieurs concepts à analyser en détail, rédiger une étude par concept ou bien une étude globale avec des variantes si les concepts sont proches.

Avantages

  • L'étude de faisabilité facilite le travail de rédaction du cahier des charges du projet de développement.
  • Elle sert au chef de projet pour prendre en main le développement.

Précautions à prendre

  • Solliciter la R & D et la fabrication dans l'analyse pour les impliquer au plus tôt dans le développement du futur produit.
  • Proportionner l'ampleur et la durée de l'étude à l'enjeu du projet.

Géraldine Benoit-Cervantes

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu