Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre V : Créativité

Fiche 05 : L'échauffement

  • Retrouvez 12 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Stimuler l'émergence des idées


En résumé

L'échauffement est un moment particulier pratiqué en début de séance de créativité dont le but est de se préparer à créer.

Géré par un animateur, il constitue un préliminaire indispensable à la production des idées.

Il est basé sur des exercices visant à :

  • développer la fluidité et la flexibilité verbale ;
  • mettre à l'aise les participants d'une séance de créativité ;
  • mobiliser l'énergie nécessaire à la créativité.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Libérer le potentiel créatif : faire tomber les résistances et les inhibitions personnelles.
  • Se mettre dans un état d'esprit facilitant l'émergence des idées.
  • Créer une dynamique de groupe.
  • Se déconditionner des repères habituels.

Contexte

L'échauffement se pratique en début de séance de créativité, juste après avoir rappelé les objectifs et juste avant l'imprégnation. L'échauffement est d'autant plus long que les conditions sont difficiles : un enjeu générant de la pression, des participants qui ne se connaissent pas, un moment inopportun (fin de journée générant un manque de concentration). Si la séance de créativité se fait en plusieurs fois, il faut toujours repasser un minimum de temps à s'échauffer pour relancer le groupe.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Proposer des petits exercices simples à réaliser de façon individuelle.
  • Afficher les consignes des exercices pour permettre à chacun de réfléchir à son rythme.
  • Demander à chaque personne de présenter sa solution.
  • Faire prendre conscience au groupe de la diversité des réponses possibles et décoder la façon dont les solutions se sont construites dans l'esprit de chacun (logique associative, utilisation des sens, repères culturels...).
  • Prévoir éventuellement des exercices physiques à réaliser à plusieurs pour détendre l'atmosphère.

Méthodologie et conseils

L'échauffement est assez court par rapport à la durée totale de la séance de créativité (durée moyenne quinze minutes), il doit juste permettre d'activer les parties du cerveau peu exploitées et de se mettre en condition de créer (limite de la censure, accès au farfelu...). Choisir de petits exercices courts et ludiques sollicitant l'imagination.

Préparer un maximum d'exercices à l'avance pour les proposer au fur et à mesure sans cassure de rythme et pour ne pas risquer d'être à court si certains n'inspirent pas les participants à la séance de créativité. Prévoir des exercices qui font travailler le cerveau droit et le cerveau gauche pour challenger au maximum. Les ouvrages et les sites Internet dédiés à la créativité regorgent d'exercices d'échauffement.

Voici quelques exemples d'exercices d'échauffement faciles à mettre en oeuvre :

  • demander à chaque participant de citer le maximum d'objets ronds colorés et non comestibles ou le maximum d'usages possibles pour un objet simple et concret de votre choix (une cuillère, une chaise, un trombone) ;
  • proposer une suite logique à la série suivante :

    • U D T Q C S...
    • ou à sa version anglaise : O T T F F...

(Cette suite ne répond pas aux critères logico-mathématiques généralement entendus quand on parle de " logique ", il s'agit simplement d'une série d'initiales en français comme en anglais.)

Avantages

  • L'échauffement est un moment ludique qui prépare à la création en douceur.
  • Il génère l'ouverture d'esprit nécessaire à la divergence.

Précautions à prendre

  • Adapter le temps de l'échauffement aux participants (dès que l'énergie est là, enchaîner sur l'imprégnation du problème à résoudre).

Géraldine Benoit-Cervantes