Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre II : Veille et prospective

Fiche 01 : La veille sur Internet

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Une surveillance en cinq étapes clés

En résumé

La veille est un outil de surveillance qui permet de se tenir informé de façon régulière sur un sujet précis. Engager des actions de veille consiste à collecter et analyser régulièrement des informations remontées au travers de différentes sources.

La veille est aujourd'hui grandement facilitée par les nouvelles technologies d'informations, en particulier grâce à Internet.

Les résultats de la veille sont synthétisés et communiqués.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Surveiller de façon dynamique un domaine ou un sujet particulier pendant un temps donné.
  • Identifier des tendances de façon anticipée.

Contexte

Dans l'innovation amont, la veille se pratique pour analyser l'état d'un marché, les technologies émergentes, le positionnement de la concurrence.

La veille peut être de différentes natures : commerciale, réglementaire, concurrentielle, technologique.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Définir le champ de recherche : exprimer précisément le besoin à couvrir par la veille. Par exemple : surveiller la nouvelle gamme de cosmétique pour homme lancé par votre principal concurrent sur le marché européen.
  • Sélectionner et préciser les mots clés induits par le besoin (penser à traduire vos mots dans différentes langues si votre veille est internationale).
  • Recenser les types de sources Internet (site web, forum, blog...), et leur contenu (presse spécialisée, congrès, organisations professionnelles...).
  • Explorer les différentes informations remontées par vos actions de veille.
  • Mettre à disposition les résultats de la veille sous forme de bulletin de veille ou de rapport détaillé.

Méthodologie et conseils

La veille se justifie pour obtenir des informations évolutives, dynamiques et réactualisées sur une période de temps. Par exemple dans le domaine automobile, un axe de recherche serait : comment les constructeurs automobiles européens communiquent-ils sur leurs innovations ? Une simple recherche d'informations renseigne en partie cette problématique, mais elle deviendra vite obsolète et sans perspective.

La veille se différencie de la recherche d'informations traditionnelle. Cette dernière est ponctuelle et appelle une réponse unique à un instant donné, elle se limite aux questions précises. Par exemple : " quels sont tous les organismes qui proposent aujourd'hui des prêts bancaires aux particuliers ? " La source est peu importante à partir du moment où l'information est satisfaisante (penser tout de même à valider la pertinence du site si celui-ci n'est pas connu).

Le processus de veille cohabite souvent avec la recherche ponctuelle d'information : la veille peut compléter une recherche ponctuelle soit pour l'approfondir, la réactualiser, la mettre en perspective sur le long terme ou tout simplement la confronter à des sources de natures différentes. Inversement la recherche d'information peut compléter la veille : par exemple, si un nouvel acteur dans votre domaine est révélé par le processus de veille, une recherche ponctuelle peut être utile pour préciser sa structure financière, son implantation géographique, son portefeuille de produit...

Avantages

  • La veille fournit des informations " fraîches ".
  • La multiplicité des sources enrichit l'information (gain en exhaustivité) et augmente sa véracité.

Précautions à prendre

  • Consacrer du temps à la définition du besoin et à la sélection des sources pour disposer d'informations pertinentes et fiables.
  • Se fixer une durée pour explorer les informations collectées.

Comment être plus efficace

La définition du besoin, avant de réaliser la veille à proprement parler, est cruciale car si les champs de recherche sont mal définis, les informations collectées ne seront que peu exploitables, aussi régulières soient-elles.

Définition du besoin

  • Faire formuler au porteur du besoin de veille sa problématique avec des mots simples en une phrase.
  • Adosser la problématique à des paramètres la caractérisant plus finement parmi lesquels :

    • les zones géographiques de surveillance ;
    • les concepts associés au champ de recherche ;
    • les types d'acteurs à surveiller ;
    • les médias à analyser ;
    • les hors média : comme les salons, les colloques, les séminaires thématiques.

Utiliser Internet

Internet donne accès rapidement à de nombreuses sources. Il accélère la recherche et permet d'élargir facilement les sources d'information à un niveau international.

Parmi les sources classiques, on trouve : les sites web, les forums de discussion, les blogs, les portails d'actualités. Les abonnements à des newsletters, les flux RSS et la mise en place d'alertes sont autant de moyens efficaces pour faire arriver directement les informations à vous.

Les contenus des sources peuvent eux aussi être très variés : site concurrent, site dédié à un type de produit, communiqué de presse, site de presse spécialisée, portail d'informations économiques, site d'associations professionnelles, site d'association de consommateur, site événementiel (congrès, séminaire...).

Explorer et analyser les informations

Cette phase est la plus consommatrice de temps car il s'agit d'explorer les différentes sources d'informations possibles, de recueillir et de trier les informations et d'en faire des synthèses diffusables auprès des intéressés. L'exploitation des sources déjà connues n'est pas à négliger car les liens Internet qu'elles mentionnent peuvent apporter des informations intéressantes et transmettre des signaux importants sur des tendances.

Pour les nouvelles sources non encore explorées, il y a plusieurs stratégies possibles :

  • la plus classique est basée sur le recours à un moteur de recherche (Google, Bing) à partir de mots clés simples ou combinés ;
  • une autre stratégie consiste à utiliser les communautés. Il s'agit de rechercher de l'information auprès de médias Internet qui mentionnent l'avis d'experts dans un domaine, l'avis de consommateurs ou tout simplement celui de passionnés sur un sujet. Le blog est un outil utile dans cette stratégie. Il existe des sites spécialisés qui mentionnent les différents blogs par thématique, par exemple Technorati.

Vérifier la fraîcheur et l'éditeur des informations mentionnées dans une source (sur les moteurs de recherche, les dates affichées correspondent à des dates d'archivage et non à la récence de l'information).

Analyser rapidement le contenu d'un site web via la rubrique " plan du site " et en utilisant le moteur de recherche interne du site exploré.

DEUX EXEMPLES

Cadrage du besoin de veille pour un fabricant de peinture

Le sujet : " surveiller les nouvelles gammes de peinture décoratrice pour l'extérieur dans le domaine du bâtiment ".

Les paramètres :

  • zones géographiques : " marché asiatique uniquement, avec focus sur le Japon " ;
  • les concepts associés à la problématique : les vernis, la formulation de base, les adjuvants... ;
  • les types d'acteurs à surveiller : les concurrents internationaux et locaux, les filiales, les organismes réglementaires, les distributeurs, les laboratoires de recherche ;
  • les médias à analyser hors Internet : les revues spécialisées ;
  • les hors médias : colloque annuel en Asie ;
  • les types de sources : les blogs de passionnés de décoration et de bricolage, les sites spécialisés sur " la maison ".

Choix des sources en fonction de la nature de la veille

La nature du type de veille (concurrentielle, réglementaire...) va également guider pour la sélection des types de sources à utiliser.

Certains " supports " sont à privilégier dans vos recherches en fonction de l'information recherchée.

Géraldine Benoit-Cervantes