Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre IX : Pilotage du développement

Fiche 01 : La charte projet

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

Le contrat du projet

En résumé

La charte projet est un document qui contient les informations nécessaires pour mener à bien le projet de développement :

  • le cadrage global du projet ;
  • les données techniques ;
  • les données économiques : coût et délai.

C'est une sorte de cahier des charges qui met en regard les enjeux et les objectifs du projet avec les moyens de réalisation, et les risques.

Elle agit comme un contrat entre le chef de projet et le client du projet.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Formaliser le projet et marquer son lancement officiel.
  • Constituer un " contrat " explicite entre le chef de projet et le client du projet qu'il soit interne ou externe.

Contexte

La charte projet est rédigée à l'issue de l'étude de faisabilité. Elle marque le démarrage officiel de l'innovation aval dans le processus d'innovation. Elle sert de référence au chef de projet pendant toute la durée du projet.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Recueillir les éléments de cadrage, en particulier les objectifs à atteindre.
  • Faire l'inventaire des informations connues à ce stade du projet.
  • Rédiger une version préliminaire de la charte.
  • Soumettre cette version au client pour clarifier les zones d'ombre (plusieurs itérations sont parfois nécessaires pour trouver un juste compromis ente les attentes et le mode de réalisation).
  • Rédiger une version définitive sur la base des ajustements discutés avec le client.
  • Utiliser la charte projet comme support pendant la réunion de lancement du projet avec l'équipe projet pour présenter précisément le projet.

Méthodologie et conseils

Limiter le nombre de rubriques pour faire un document agréable à lire et consultable facilement.

Pour la rubrique " cadrage global du projet ", mentionner :

  • le contexte ;
  • le client, le comité de pilotage associé (interne et externe si le commanditaire du projet est externe, par exemple un constructeur vis-à-vis d'un équipementier automobile) ;
  • l'analyse des besoins à satisfaire (dans les grandes lignes car elle fait souvent l'objet d'un document spécifique, comme un cahier des charges fonctionnel) ;
  • les enjeux ;
  • les objectifs (sur le plan performance, délai et coût) ;
  • les hypothèses de départ ;
  • les zones de responsabilité (celle du chef de projet, et des différents partenaires éventuels) ;
  • les ressources clés.

Pour la rubrique " données techniques ", mentionner :

  • les fonctions à réaliser (en précisant les critères d'acceptabilité) ;
  • les limites de fourniture ;
  • les contraintes d'environnement et/ou de réalisation ;
  • l'analyse de risques.

Pour la rubrique " données économiques ", mentionner :

  • le coût à terminaison du résultat du projet (le prix de revient s'il s'agit d'un produit) ;
  • le budget global du projet ;
  • le détail du financement ventilé sur les différentes phases du projet. Préciser les apports financiers extérieurs (une subvention par exemple) ;
  • les jalons : spécifier les livrables attendus dans un planning d'ensemble du projet.

C'est le chef de projet qui rédige le cahier des charges, c'est un moyen pour lui de s'approprier le projet.

Avantages

  • La charte projet clarifie la cible à atteindre à la fin du projet.

Précautions à prendre

  • Identifier les manques dans le cahier des charges avant de démarrer la réalisation des tâches.

Géraldine Benoit-Cervantes