Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre I : Compétences et organisation humaine

Fiche 06 : Le challenge de l'innovation

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

  • Imprimer

Révéler les meilleures idées


En résumé

Le challenge de l'innovation est un événement organisé ponctuellement dont le but est d'inviter l'ensemble des collaborateurs d'une entreprise à proposer des idées sur une durée définie.

À partir d'un thème donné ou de façon libre, toutes les idées collectées sont évaluées et soumises à un jury qui primera les meilleures (celles qui génèrent des gains).

Au coeur de l'innovation participative, le challenge est un levier de motivation et de mobilisation des équipes autour de l'innovation.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Alimenter le processus d'innovation en amont en s'appuyant sur les idées des collaborateurs.

Contexte

Le challenge de l'innovation au-delà de toutes les idées qu'ils procurent est aussi un moyen :

  • de développer le capital innovation d'une entreprise ;
  • de donner à chacun l'opportunité de s'exprimer ;
  • de développer un sentiment d'appartenance autour d'une valeur commune et motrice qu'est l'innovation.
  • de générer une dynamique interne de brassage des idées et de mise en relation des collaborateurs éparpillés dans plusieurs entités autour d'un projet commun fédérateur.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Annoncer officiellement la décision de lancer un challenge de l'innovation.
  • Constituer une équipe spécifique pour gérer le challenge (équipe organisatrice en central + des représentants locaux si plusieurs sites + un jury).
  • Communiquer sur les conditions pratiques du challenge (calendrier, mode de participation, reconnaissance, présentation et partage des idées).
  • Collecter les idées sur un temps donné.
  • Effectuer un premier tri pour extraire les idées les plus prometteuses.
  • Faire rédiger des dossiers de présentation détaillée par les porteurs d'idées sur les idées présélectionnées.
  • Évaluer ces dossiers pour extraire les idées à primer.
  • Présenter les idées récompensées au cours d'une cérémonie officielle.

Méthodologie et conseils

Le succès du challenge va beaucoup dépendre de la communication et de l'énergie que vont y mettre les organisateurs. Donner un nom particulier au challenge et le symboliser dans un logo ou un objet spécifique pourra faciliter la reconnaissance des collaborateurs lors des communications successives : par exemple utiliser un objet qui sera également le trophée remis à la fin du challenge.

Un calendrier spécifique pour le challenge doit être défini avant le démarrage pour fluidifier la gestion des idées et faciliter le travail des organisateurs. Le dépôt des idées ne doit démarrer qu'une fois la communication réalisée auprès des différentes entités qui participent pour donner à chacun le même temps de création.

Le challenge doit se dérouler sur une période de temps donné pour susciter l'émulation et ne pas générer d'essoufflement ou de perte d'intérêt : une période de dépôt des idées égale à trois mois est efficace.

Clore le challenge par un moment officiel de remise des prix en présence des dirigeants permet aux personnes de se rencontrer et de mettre en valeur le travail des équipes.

Le recueil et la gestion des idées au travers d'un portail d'entreprises (Intranet) est efficace et facilite la participation.

Avantages

  • Le challenge de l'innovation est un outil stimulant la créativité individuelle et collective.
  • Il représente une source gigantesque d'idées.
  • Il génère une dynamique d'entreprise autour de l'innovation.

Précautions à prendre

  • Nommer un pilote au sein de l'équipe organisatrice.
  • Identifier les membres du jury dès le départ.
  • Communiquer régulièrement pendant le challenge pour augmenter les taux de participation.

Comment être plus efficace

Comment faciliter l'émergence des idées

  • Plutôt que d'ouvrir sur tous les types d'idées, préférer des catégories pour guider la réflexion : en vous inspirant des axes stratégiques de votre entreprise pour aligner le challenge avec les préoccupations stratégiques et lui donner plus de poids. Définir plusieurs catégories favorise l'inspiration et permet également d'élargir la reconnaissance en primant plus idées.
  • Dans le cas où vous décidez d'ouvrir le challenge à toutes les entités de votre entreprise, par exemple les filiales dans un groupe, utiliser plusieurs langues de communication pour faciliter la participation d'un maximum de collaborateurs.
  • Prévoir également des facilitateurs locaux dans les différents sites pour promouvoir le challenge et faciliter le dépôt des idées.
  • Accepter le dépôt d'idée à plusieurs collaborateurs pour promouvoir le travail d'équipe.

Comment faciliter la gestion des idées

  • Afin de limiter l'investissement temporel et pour éviter d'alourdir le processus de traitement, évaluer les idées en deux temps : un premier traitement à partir d'un descriptif succinct de l'idée et de ses avantages, un deuxième à partir d'un dossier comprenant une description détaillée de l'idée, des éléments de faisabilité, des chiffrages de coût, des modes opératoires de mise en oeuvre... Seules les idées passant la première étape de sélection requièrent le montage d'un dossier complet.
  • La détermination des critères qui permettront d'évaluer les idées entre elles se fait à l'avance : par exemple avant le démarrage officiel du challenge pour rendre objectifs les choix.
  • Les challenges génèrent rapidement des centaines voire des milliers d'idées, la mise en place d'un workflow automatique via un système informatique de management des idées est utile. Il facilite la collecte et le traitement des idées... Par exemple, mettre en place un accès personnalisé aux collaborateurs sur le portail d'entreprise au travers de trois onglets différents : " soumettre une idée ", " gérer mon portefeuille d'idées ", " consulter les idées des autres collaborateurs ". Cela permet de pouvoir suivre l'état de gestion de ses propres idées et de s'inspirer de celles des autres.
  • Utiliser des mails personnalisés pour annoncer aux collaborateurs si leurs idées sont retenues pour la deuxième sélection.
  • Donner également une réponse aux collaborateurs si leurs idées ne sont pas retenues.
  • Conserver l'intégralité des idées dans un système d'archivage informatisé.

Communiquer sur les résultats concrets à l'issue du challenge, à trois mois, à six mois, à un an.

Réaliser une enquête interne sur la perception du challenge avant de renouveler l'événement.

Limiter la durée du challenge pour conserver une dynamique.

EXEMPLE d'Une entreprise de la chimie pétrolière

Voici un exemple d'organisation de challenge de l'innovation dans une entreprise internationale du domaine de la chimie pétrolière. Le challenge a duré douze mois. Il contenait sept thèmes différents donnant lieu à sept catégories d'idées primées :

  • procédés et processus de fabrication ;
  • produit ;
  • croissance et développement de l'activité ;
  • performances internes ;
  • services et satisfaction client ;
  • sécurité et sûreté ;
  • développement durable.

Les critères principaux permettant d'évaluer les idées portent sur les thèmes suivants :

  • pertinence : avancée significative dans le marché ou le domaine concerné ;
  • faisabilité : moyens, délais, budget, contraintes ;
  • impact : estimation de la valeur du dossier en termes financiers, ou d'intérêt pour les clients, les fournisseurs, les collaborateurs ou la société ;
  • reproductibilité : l'innovation peut-elle être répliquée dans d'autres entités ;
  • originalité : de l'idée ou de sa mise en oeuvre.

Après dix-huit mois, 75 % des idées primées sont en cours de déploiement.

Le challenge a concerné 100 pays différents et plus de 40 000 collaborateurs.

Géraldine Benoit-Cervantes

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu