Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Innovation
Chapitre III : Pilotage de l'innovation

Fiche 07 : La roue de l'innovation intelligente

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Innovation

10 chapitres / 67 fiches

  • Imprimer

Accélérer le processus de l'innovation


En résumé

La roue de l'innovation intelligente est une représentation schématique des facteurs qui viennent influencer la vitesse du processus de l'innovation. La roue contient 4 facteurs symbolisés par des engrenages qui sont :

  • la gestion de la connaissance ;
  • l'utilisation des technologies de l'information et des communications ;
  • la mise en place d'un management de l'intelligence collective ;
  • l'intégration de changement et la diffusion dans l'organisation.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Intégrer et qualifier les engrenages importants qui influencent le processus de l'innovation à travers la réalisation d'un diagnostic.

Contexte

La roue de l'innovation intelligente peut servir de support lors de la mise en place d'un processus d'innovation dans une entreprise ou lorsque l'on souhaite identifier les facteurs activant ou limitant celui-ci afin de mener une action corrective. Son fonctionnement dépend de la capacité de l'entreprise à favoriser une réelle liberté d'expression et à instaurer la confiance.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Construire un questionnaire intégrant les thématiques principales qui caractérisent chaque engrenage.
  • Intégrer une échelle de perception entre 0 et 10 pour répondre à chaque question.
  • Sélectionner et interviewer des collaborateurs dans chaque niveau organisationnel de l'entreprise (operational, middle et strategic management).
  • Compléter chaque question en demandant aux collaborateurs de donner un exemple ou une situation illustrant son niveau de perception.
  • Analyser les résultats et calculer le niveau moyen de perception de chaque engrenage.
  • Construire des diagrammes " radar " intégrant les questions de chaque engrenage pour cibler et ajuster des actions correctives.

Méthodologie et conseils

Voici des exemples de thématiques majeures à aborder pour chaque engrenage dans le questionnaire

  • Pour la gestion de la connaissance (knowledge management) : le niveau d'actualisation, de stockage, de codification et d'accès à l'information ; les situations de formation, d'apprentissage, de création des connaissances et des compétences dans l'organisation. La localisation des experts peut également être utile.
  • Pour le management de l'intelligence collective : les notions d'objectif, de coopération, d'autonomie, de délégation, de confiance, de partage de valeurs et de sens commun, de réflexion commune, de résolution de problème complexe et de prise de décision.
  • Pour les technologies de l'information et des communications : les moyens et canaux existants pour gérer et diffuser les informations et la connaissance, le niveau d'utilisation d'outils collaboratifs internes et/ou externes, le recours à un intranet et à des logiciels d'aide à l'innovation (brainstorming, patent management, mapping, gestion des idées, etc.).
  • Pour le changement et diffusion : le niveau d'intégration de la nouveauté, la remise en cause des habitudes de travail, la valorisation du retour d'expériences, les méthodes de résolution de problème et d'analyse de situation par rapport à la prise de risques.

Avantages

  • Cet outil intègre à la fois le facteur humain et les outils favorisant le processus l'innovation.
  • Il prend en compte la dimension collective de l'innovation à travers l'ensemble de l'organisation.

Précautions à prendre

  • Baser tout échange sur une logique de confiance et de coopération.
  • Intégrer au minimum une quinzaine de questions pour chaque engrenage et une quinzaine de collaborateurs pour chaque niveau organisationnel.

Géraldine Benoit-Cervantes

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu