Méthodologie

La boîte à outils de la Pleine conscience au travail
Chapitre IV : En Pleine conscience de ses mouvements

Fiche 02 : L'exercice de la main opposée

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Pleine conscience au travail

8 chapitres / 56 fiches

  • Imprimer

Redécouvrir la sensation du geste connu



En résumé

L'exercice de la main opposée permet de redécouvrir la sensation d'un geste quotidien en pleine conscience. Notre cerveau recourt à une partie bien précise : celle de l'apprentissage d'un nouveau mouvement, bien différente de celle du mouvement acquis. L'enfant qui apprend à se mettre debout et avance ses pieds l'un après l'autre prête attention à la sensation du mouvement qu'il est en train de faire pour conserver son équilibre. Par l'exercice de la main opposée, il s'agit de ressentir la sensation du mouvement comme cet enfant en train d'apprendre à marcher.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

En utilisant la main opposée à notre main habituellement sollicitée pour réaliser un mouvement, nous expérimentons la sensation d'un mouvement en cours d'apprentissage, quand toute notre attention est requise. L'exercice de la main opposée permet de retrouver le plaisir du mouvement tout en reprenant contact avec l'instant présent, en pleine conscience.

Contexte

Cet outil s'utilise à chacun des moments de notre journée dans lesquels nous effectuons un mouvement machinal, avec nos mains, que ce soit à la maison, ou au travail ; il est adaptable à chacun et à toute profession.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Si vous êtes droitier, utilisez la main gauche et vice-versa. Appliquez cette pratique dès que vous devez utiliser vos mains. Plus que des étapes, il s'agit de différents contextes de pratique possibles.

1.Quand je me douche : j'utilise la main opposée pour tenir le pommeau de douche, tout en prêtant attention à ma respiration, et en sentant la sensation de mon corps.

2.Quand je me lave les dents : j'utilise la main opposée pour me brosser les dents ; je prête attention à la sensation de ma main et de mon bras en mouvement, qui brossent mes dents.

3.Quand je mange ou quand je bois : j'utilise la main opposée pour manger ou pour boire, tout en prêtant attention au goût des aliments ou de la boisson.

4.Quand j'ouvre la porte de mon bureau : je change de main.

5.Quand j'utilise mon ordinateur : il ne s'agit pas d'utiliser la main opposée, cela nous obligerait à croiser les mains sur le clavier. Il s'agit, si ça n'est pas déjà le cas, d'utiliser tous nos doigts pour taper sur le clavier, car souvent nous n'en utilisons que deux ou trois.

6.Quand je porte un dossier sous le bras : je change de bras, et je tiens dans la durée.

7.Quand j'attrape un objet : j'utilise ma main opposée, pour attraper mon café dans le distributeur par exemple.

Etc.

Méthodologie et conseils

Au début, pour pratiquer cet exercice, nous allons lentement pour ne pas riper, ou louper le mouvement. C'est tout l'intérêt aussi de l'exercice : il nous permet de prêter attention à ce que nous sommes en train de faire. Par exemple, si nous décidons de pratiquer l'exercice durant le repas, il est probable que par moments, nous oublierons de continuer le mouvement ; mais s'en apercevoir est aussi un moment d'attention ; il suffit alors de continuer l'exercice.

Nous parlons d'utiliser la main opposée pour reprendre contact avec la sensation du mouvement exécuté, mais l'idée est de faire de même sur un mouvement connu et acquis : c'est une question d'attention à ce que nous sommes en train de faire.

Avantages

  • Nous sommes plus efficients car nous vivons le moment présent pleinement, plutôt que de réaliser une action machinalement en pensant à autre chose.

Précautions à prendre

  • À force de répétition, même un nouveau mouvement fait par la main opposée finit par être acquis puis réalisé machinalement ; mais il va s'écouler un certain temps avant de devenir ambidextre !

Sylvie Labouesse, Nathalie Van Laethem

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu