Méthodologie

La boîte à outils de la Pleine conscience au travail
Chapitre VII : En pleine conscience même en situation de stress

Fiche 01 : Le fonctionnement stimuli-réponse

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Pleine conscience au travail

8 chapitres / 56 fiches

  • Imprimer

Être attentif aux stimuli pour réagir en pleine conscience



En résumé

La perception de notre fonctionnement stimuli-réponse permet une compréhension de nos comportements, notamment face au stress et aux situations difficiles. Le fonctionnement décrit sur la figure a été simplifié en vue d'être accessible immédiatement. Retenons que des stimuli externes entraînent chez nous toute une chaîne de réactions plus ou moins rapides. Nous en avons une perception plus ou moins consciente selon que nous sommes plus ou moins attentifs à l'instant présent. Plus nous sommes attentifs et conscients et plus nous avons le moyen de différer ou modifier nos réponses.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

À quoi cela peut-il nous servir de connaître notre fonctionnement stimuli-réponses ? D'une part, à être attentif au moment présent, plus particulièrement en situation tendue, et pouvoir, l'espace d'une microseconde, différer ou modifier une réponse peu adaptée ou disproportionnée. D'autre part, à prendre conscience des stimuli qui nous agacent le plus fréquemment.

Contexte

C'est au cours de situations où nous sommes plus tendus, plus soucieux, qu'il importe d'être attentif au présent, en pleine conscience. Ces situations peuvent être, selon les personnes : un recadrage à formuler, une négociation ardue à mener, une critique à recevoir, un débat public à animer, etc.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Il est possible qu'on ne puisse pas s'observer en pleine conscience, dès la première occasion. Dans ce cas, on notera le soir même nos observations, notre ressenti, avec intégrité et honnêteté vis-à-vis de soi-même. Si vous avez commencé à pratiquer régulièrement des exercices d'attention au présent, vous pouvez procéder ainsi :

1.Dès la perception du stimulus externe, et avant même que vous n'apportiez la réponse, il règne un espace-temps court où vous pouvez stopper la réponse mécanique habituelle. Cet instant est celui où votre conscience perçoit le stimulus. En pratiquant l'acte d'attention au moment présent, vous développez votre niveau de conscience et vous pouvez ne plus agir mécaniquement.

2.C'est à cet instant que pouvez modifier, différer ou formuler différemment votre réponse.

3.Ressentez alors votre état émotionnel et votre tonus : n'est-ce pas mieux pour vous ?

Méthodologie et conseils

Percevoir et agir en pleine conscience nécessite une pratique régulière de l'attention au présent. Les premières fois, c'est en revisionnant la scène, après coup, que l'on s'en aperçoit. Cette étape est celle de la prise de conscience. Les fois suivantes, nous percevons la situation en un éclair de conscience, mais nous n'arrivons pas à modifier notre réponse. C'est l'étape intermédiaire avec la suivante où, cette fois, non seulement nous percevons, mais nous avons la possibilité de modifier notre réponse.

La présence attentive nous nourrit d'informations sur nous-mêmes : en persévérant de la sorte, nous remarquons que les stimuli qui nous stressent sont souvent les mêmes, qu'ils sont associés à une teinte émotionnelle, à des images et à des sensations internes. Tout cela s'engrange dans notre mémoire et, si nous n'y prêtons pas attention, notre mémoire apportera sans cesse les mêmes informations à notre conscience qui générera les mêmes réponses.

Avantages

  • Le fonctionnement stimuli-réponse montre comment nous avons la possibilité de nous libérer de nos mécanismes habituels et de nous ouvrir à de nouvelles propositions.

Précautions à prendre

  • L'outil n'apporte pas de solutions toutes faites, il est un prétexte à l'auto-observation et à la présence à soi.

Sylvie Labouesse, Nathalie Van Laethem

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu