Méthodologie

La boîte à outils de la Pleine conscience au travail
Chapitre IV : En Pleine conscience de ses mouvements

Fiche 05 : La slow attitude

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Pleine conscience au travail

8 chapitres / 56 fiches

  • Imprimer

Ralentir pour une meilleure présence à l'instant



En résumé

La slow attitude est un courant né il y a quelques années et qui se répand dans toutes les sphères de la société, comme un nouvel art de vivre. Dans un xxie siècle trépidant, où l'être humain se sent déconnecté de ses rythmes naturels, la slow attitude remet à l'heure les pendules, et surtout notre horloge biologique.

La slow attitude, c'est à chaque instant de notre vie, ralentir quand c'est nécessaire, aborder avec calme nos tâches, s'engager dans notre travail tout aussi efficacement mais sans frénésie superflue. Cela passe par une motricité au rythme lent, en pleine conscience.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Ralentir à certains moments de notre activité professionnelle, c'est injecter plus de calme en nous. Ainsi, nous recouvrons notre sang-froid pour régler une situation conflictuelle, nous prenons du recul pour mieux décider, nous gagnons en efficacité et en rapidité dans nos différentes tâches.

Contexte

Les situations émotionnelles fortes, ou les situations à conflit potentiel sont plus susceptibles de gagner en efficacité par la slow attitude. Par exemple : une négociation commerciale à fort enjeu, la révision à la baisse d'un budget, la pression sur les délais d'un projet, un entretien avec un collaborateur, des discussions où chacun à ses convictions bien arrêtées...

Comment l'utiliser ?

Étapes

1.Prêtons attention à notre état interne, en particulier si nous nous sentons tiraillés, même un peu, et si nous sentons au creux de notre poitrine cet énervement qui nous presse d'aller plus vite, ce sentiment qui nous souffle qu'on n'y arrivera pas mais qu'il nous faut malgré tout continuer.

2.Ralentissons, posons-nous calmement, recentrons-nous sur nos sensations, prêtons attention à nos gestes et à nos mouvements, plus qu'à nos émotions et à nos pensées qui ne font qu'accentuer la pression. Continuons notre travail en ralentissant nos gestes et mouvements, en éliminant les actions trop rapides. Cessons de faire deux choses à la fois, prenons le temps de relire ce que nous écrivons. Si nous sommes en discussion, ralentissons le rythme de nos paroles, plaçons quelques silences, écoutons vraiment les autres.

3.Lorsque nous prenons une pause, faisons en sorte que ce soit une vraie pause - il n'y a rien de plus contre-productif qu'une pause prise à la va-vite. Par exemple, servons-nous un verre d'eau et prenons le temps de le boire sans rien faire d'autre en parallèle. Puis retournons tranquillement à nos activités.

4.Observons les apports de la slow attitude pour nous : que remarquons-nous quand nous essayons ? Quels bénéfices en tirons-nous ? Dans quelles autres situations pourrions-nous la pratiquer ? Quel type de mouvement pouvons-nous ralentir plus souvent ?

Méthodologie et conseils

L'excès de zèle est dénoncé depuis très longtemps par différents auteurs et dictons, comme ce dicton turc : " Qui va vite se lasse " ou cette citation de L. P. Robidoux : " Quand on veut aller trop vite, les obstacles se multiplient ". Pourquoi ne pas les écouter ?

La slow attitude s'applique chaque fois que nécessaire en nous appuyant sur notre motricité. Cette attitude nous fait ralentir nos gestes et nos mouvements au profit de l'activité de notre mental.

Nous gagnons en calme, en prise de recul, nous conservons notre sang-froid lors de situations difficiles, nous prenons nos décisions en toute conscience et sans précipitation, nous revenons au moment présent.

Avantages

  • En ralentissant nos gestes et nos mouvements en pleine conscience, nous sommes plus sereins et efficaces.

Précautions à prendre

  • Appliquer la slow attitude dans nos activités professionnelles ne veut pas dire ralentir l'activité.

Sylvie Labouesse, Nathalie Van Laethem

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu