Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du chef de produit
Chapitre III : Chef de produit, digital

Fiche 06 : E-mailing

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 4 juil. 2016
©

La boîte à outils du chef de produit

10 chapitres / 61 fiches

L'e-mailing se construit en trois temps. 1. L'objet joue le même rôle que celui de l'enveloppe porteuse : plus il sera clair, attractif et en lien avec les attentes du récepteur, meilleur sera le taux d'ouverture. 2. Le contenu présente le message que l'on souhaite communiquer et doit répondre aux objectifs assignés à la marque. 3. La conclusion permet de créer du lien avec son contact : localiser un interlocuteur proche ou mettre en avant une personne identifiée de l'entreprise expéditrice.

  • Imprimer

Matrice de construction

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'e-mailing est un outil à intégrer dans un dispositif de communication global. Il permet au chef de produit de rationaliser son budget, créer du lien avec sa cible et l'adresser de façon régulière.

Contexte

Que ce soit en B to B ou en B to C, qu'il s'agisse de conquérir de nouveaux clients, de fidéliser ou de générer du trafic sur un site Internet, l'e-mailing est un levier simple à actionner.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Pour un démarrage ou en cas de besoin ponctuel, privilégier l'externalisation et l'envoi par un routeur.
  • Définir sa stratégie de campagne e-mailing et les objectifs assignés à chaque e-mailing : conquête de nouveaux clients ; marketing relationnel et fidélisation ; génération de trafic sur le site internet...
  • Avoir un fichier qualifié et à jour : une base restreinte de contacts qualifiés apporte un meilleur retour sur investissement qu'un énorme fichier peu réactif et non " purgé ". Louer des adresses pour recruter si nécessaire.
  • Utiliser sa connaissance clients (données comportementales) pour personnaliser le contenu du message : réactiver des adresses dormantes, favoriser le up-selling ou le cross-selling par exemple.
  • Soigner l'objet du mail : il remplace l'enveloppe porteuse du mailing traditionnel et va donner envie au lecteur d'en savoir plus.
  • Définir avec soin le jour d'envoi : en B to C, on favorisera le week-end ; en B to B, le mardi ou jeudi.

Méthodologie et conseils

" Pour certains annonceurs, on peut estimer jusqu'à 50 % d'adresses inactives dans leurs bases. " V. Bernard, Experian CheetahMail France

  • Quelque soit la forme et l'objet de l'e-mailing, il est primordial d'inspirer confiance à sa cible : s'agissant de vente, les conditions générales doivent être aisément lisibles et l'option de désinscription visible et facilement actionnable.
  • Être vigilant sur la déontologie des inscriptions selon la règle de l'opt-in.
  • Avant d'envoyer un e-mailing en nombre, il est conseillé de procéder à un test sur un panel réduit pour repérer et résorber tout problème potentiel.
  • Intégrer les spécificités de chaque navigateur et proposer un lien vers le web pour lire correctement l'e-mailing si celui-ci ne s'affichait pas correctement.
  • Penser en campagne plutôt qu'en envoi ponctuel : entretenir des rendez-vous réguliers avec sa cible sans la submerger.

Avantages

  • L'e-mailing permet dans un temps très court d'adresser une cible large à un coût très bas.
  • Il permet de mesurer très précisément le résultat de sa campagne : taux d'ouverture, taux de clics, nombre de connexions vers le site, nombre de désabonnés, nombre de NPAI, etc.

Précautions à prendre

  • Ne jamais utiliser le champ " CC " qui révèle l'ensemble des adresses de vos clients ou prospects aux autres (et pourtant cela arrive encore...).

Comment être plus efficace ?

Faire des plans d'expérience

La facilité de mise en place de l'e-mailing et son faible coût favorisent la mise en place de tests pour gagner en performance :

  • Tester la réactivité d'une même cible à différents types de contenus.
  • Tester des fichiers loués : nombre d'adresses non valides, réactivité des cibles, taux de transformation.
  • Tester différents types d'offres promotionnelles sur des segments distincts de clientèle (produit gratuit, réduction prix, cadeau, niveaux différents de remise) et mesurer les écarts de performance.
  • Tester les jours et les heures d'expédition.

Optimiser le ROI de ses campagnes

Bien que relativement économique, on peut souvent optimiser le retour sur investissement de ses campagnes en étant vigilant sur certains leviers :

  • Nettoyer sa base d'adresses régulièrement : supprimer les NPAI, lancer une campagne de réactivation des adresses dormantes afin de ne conserver que les utiles, identifier les doublons.
  • Tenir compte des nouveaux outils (PDA, iphone ...) et intégrer leurs contraintes dans la conception des messages.
  • Envoyer le bon message à la bonne personne au bon moment. S'assurer que le canal est le bon.
  • Initier des stratégies de campagne sur la durée et entretenir ainsi des rendez-vous attendus et réguliers avec ses fidèles. Sur la durée, c'est souvent payant.

Analyser les résultats

Toute action de marketing se doit d'être mesurée et analysée. L'e-mailing a cet avantage de pouvoir aisément être quantifié (pour peu que cela ait été pensé dès la conception via des tags, codes ...). Le principal indicateur reste le taux de transformation, c'est à dire le pourcentage de clients ayant acheté un produit ou service à l'issue de la campagne (à comparer avec les normes sectorielles). Le taux d'ouverture des messages est un indicateur clé et est à analyser au regard du taux de transformation. Les clics vers le site web (via un serveur de redirection) et la vision du chemin parcouru par l'internaute donne une lecture intéressante des attentes de ses clients.

Conduire des plans d'expérience sur ses cibles, analyser les résultats de ses envois au regard des normes sectorielles et suivre les performances et la rentabilité de ses actions d'e-mailing sont autant d'éléments qui permettent au chef de produit d'optimiser la performance de ses campagnes au fil du temps.

Exemple d'e-mailing pour une société de e-commerce : sesaper.com

OBJET : marque Zaza et marque Galry sur Sesaper.com le vendredi 5 mars 2014

Si le message ci-dessous ne s'affiche pas correctement, vous pouvez le visualiser dans votre navigateur à l'adresse suivante : http://mailing.sesaper.com/
Sesaper.com vous présente ses prochains événements :
Marque Zaza :Voir la bande annonce


S'inscrire à la vente Inviter un ami
Marque Galry :Voir la bande annonce


S'inscrire à la vente Inviter un ami
Accéder immédiatement aux ventes en cours...
Conditions générales de venteParrainer mes amisMe désinscrire
Pour bien recevoir nos prochaines invitations, merci de copier l'adresse suivante offre@sesaper.com dans votre carnet d'adresses.
Vous recevez cet e-mail car vous êtes inscrits aux invitations sesaper.comModifier son adresse de réception | Se désabonnerEn application de l'article 34 de la Loi Informatique et Libertés, vous êtes informé(e)s que vous pouvez à tout moment accéder, modifier ou supprimer vos informations personnelles.

Auteurs : Nathalie Van Laethem, Stéphanie Moran ©Dunod

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu