Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du chef de produit
Chapitre V : Chef de produit, innovateur

Fiche 04 : Benchmarking

  • Retrouvez 4 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 4 juil. 2016
©

La boîte à outils du chef de produit

10 chapitres / 61 fiches

Le benchmarking est d'abord une méthode avant d'être un outil. Il consiste à se mesurer et à se comparer aux meilleurs du domaine pour comprendre comment ceux-ci obtiennent d'excellentes performances. Dans un deuxième temps, il s'agit d'intégrer ces pratiques à son entreprise ou son service. Il permet d'innover sur un processus, sur un mode de management, ou sur la conception de nouveaux produits ou services.

  • Imprimer

Les différents types de benchmarking

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La méthode du benchmarking est utilisée dans le but d'améliorer ses performances sur des processus ou sur son mode de management et de pilotage. On utilise cette technique pour viser l'excellence dans un domaine donné.

Contexte

Toute optimisation d'un processus, d'une technique ou même d'un mode de management est un contexte favorable au benchmarking. Ce dernier peut porter sur l'amélioration des coûts, des délais, sur la conception ou la production des produits et services, sur la gestion des commandes ou de la relation client.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Planification - Cette phase contient 3 étapes : définir ses priorités et ses objectifs ; décrire précisément le projet ; identifier un ou plusieurs partenaires.
  • Analyse - Cette phase consiste en 2 étapes : analyser les différences de performances ou processus ; calculer les écarts.
  • Intégration - Deux étapes constituent cette phase : décider des meilleures pratiques ; prendre en compte l'impact sur les collaborateurs.
  • Action - Trois étapes jalonnent cette phase : mettre en oeuvre le plan d'action ; établir les comparaisons ; réévaluer le plan en continu.

Méthodologie et conseils

" Qui veut s'améliorer doit se mesurer, qui veut être le meilleur doit se comparer. " Robert C. Camp

Pour réussir la démarche du benchmarking, il est nécessaire de nommer un chef de projet et de constituer une équipe dédiée. Généralement, c'est une démarche initiée et décidée à un haut niveau car elle implique des changements d'organisation, de processus et, parfois, de mode de management. On distingue quatre facteurs clés de succès :

  • le suivi de la méthodologie de façon rigoureuse ;
  • la définition d'un but précis, afin que l'on puisse savoir s'il est atteint, atteignable ou non ;
  • bien savoir en amont, quelle est l'activité ou le processus qui permet à son entreprise d'acquérir ou développer son avantage concurrentiel ;
  • impliquer les collaborateurs et gérer le changement.

Avantages

  • Le benchmarking permet de mieux connaître ses forces et ses faiblesses.
  • Il apporte la connaissance et la compréhension de ce qui fait un leader.
  • Il permet de transposer l'excellence dans sa propre activité.

Précautions à prendre

  • Ne pas prendre le benchmarking pour un outil de veille. La veille marketing est une approche très différente et l'objectif n'est pas le même.

Auteurs : Nathalie Van Laethem, Stéphanie Moran ©Dunod