Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition
Chapitre VII : PROFESSIONNALISER LA COMMUNICATION ÉVÉNEMENTIELLE

Fiche 04 : Le salon

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 févr. 2017
©

La boîte à outils du Responsable communication 3e édition

10 chapitres / 60 fiches

DOUZE MOIS POUR SE PRÉPARER

En résumé

Le salon permet aux entreprises d'un même secteur d'activité (automobile, édition, agroalimentaire) de développer des contacts commerciaux, présenter leurs produits et services, prospecter de nouveaux marchés et plus globalement se faire connaître.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

La participation à un salon relève avant tout de la politique commerciale. Il s'agit de convaincre des acheteurs et d'enregistrer des commandes. Pour autant, la dimension communication ne doit pas être négligée. L'image de l'entreprise est en jeu, à travers la décoration du stand, mais aussi dans les modalités d'animation et de prise de parole des intervenants.

Contexte

Un salon se prépare des mois à l'avance. Pour certaines entreprises, il constitue l'unique occasion de communiquer. Vous ne devez donc pas vous tromper dans votre choix.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Renseignez-vous sur les différents salons. Aidez la direction à faire son choix en fonction du lieu de la manifestation, de la cohérence entre le public et votre coeur de cible et de critères plus qualitatifs, comme l'image du salon, le savoir-faire des organisateurs, les services annexes disponibles (hôtesses, interprètes, bureau de presse, réservation de chambres d'hôtel, salles de conférence et/ou de réception, standistes, transitaires, gardes d'enfants, douanes).
  • Déterminez vos objectifs de communication. Ils doivent être cohérents avec les objectifs commerciaux. Quelles sont les caractéristiques du public que vous visez ? En quoi la participation à un salon va-t-elle ou peut-elle contribuer à améliorer l'image et la notoriété de votre entreprise ?
  • Préparez-vous suffisamment à l'avance. Établissez un planning détaillé pour préciser les différentes étapes jusqu'à la date du salon.
  • Veillez à l'animation du stand durant le salon. La conception et la décoration du stand sont essentielles pour accrocher le regard des visiteurs. Ne négligez pas l'accueil et les animations qui sont eux aussi déterminants.
  • Faites un bilan et un suivi rigoureux. Envoyez des remerciements aux visiteurs de votre stand, faites parvenir dans les plus brefs délais documentation et échantillons, assurez les relations avec la presse (envoi de communiqués, de photos).

Méthodologie et conseils

Différents organismes ont pour vocation de fournir des informations détaillées sur les manifestations commerciales : nombre d'exposants (dont les sociétés étrangères), nombre et type de visiteurs (grand public, professionnels, étrangers). Au plan local, prenez contact avec les chambres de commerce et d'industrie. Au plan national, informez-vous auprès de foires, salons et congrès de France. Ubifrance, l'agence française pour le développement international des entreprises ou l'Union des foires internationales vous renseignera sur les salons internationaux.

Avantage
  • Un salon bien ciblé constitue une occasion unique de développer le carnet de commandes et de se distinguer de ses concurrents.
Précaution à prendre
  • A contrario, si vous ne choisissez pas le " bon " salon ou si vous n'êtes pas situé à un endroit stratégique dans le hall d'exposition, vous risquez de perdre du temps et de l'argent. Avant de participer à une manifestation en tant qu'exposant, allez-y en tant que visiteur. Vous pourrez ainsi repérer les lieux et vous faire une idée générale du concept (types de visiteurs, ambiance, retombées).

Bernadette JÉZÉQUEL, Philippe GÉRARD