Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Motivation
Chapitre VII : Renforcer sa motivation dans l'action

Fiche 04 : Les croyances aidantes

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Motivation

8 chapitres / 53 fiches

  • Imprimer

Cultiver ce qui nous sécurise dans l'action

En résumé

Une croyance est une affirmation personnelle que nous pensons vraie. Elle porte sur la perception que nous avons de nous-mêmes, des autres et du monde en général. Les croyances se construisent et se renforcent à partir de nos expériences, par généralisation ou par relation de cause à effet, notamment à partir de l'attitude de personnes importantes dans notre vie. Telle la méthode Coué, nos croyances agissent comme des prophéties auto-réalisatrices.

Notre système de croyances est la base de notre vision du monde : il façonne nos pensées, nos décisions, nos sentiments et nos actions. Une croyance n'est ni bonne ni mauvaise. En revanche, elle peut être aidante ou limitante selon les situations. Adopter des croyances aidantes, c'est donc se donner les moyens de mobiliser nos ressources, avec plus d'aisance et d'efficacité, donc davantage de satisfaction et de motivation dans l'action.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Prendre conscience de ses filtres et les identifier.
  • Tirer les leçons de nos expériences pour influencer nos stratégies d'adaptation individuelles et nos comportements au sein de notre environnement.
  • Entretenir et prendre soin de ses croyances aidantes, pour agir positivement sur la confiance en soi, la force et l'estime de soi, la motivation.

Contexte

Adopter des croyances aidantes est particulièrement utile pour se mettre en confiance, mobiliser ses talents, son énergie et ses forces. Être convaincu que " je vais réussir ", que " j'ai toute les ressources ou les capacités de les acquérir pour parvenir à mon but ", " qu'il n'y a pas d'échec, il n'y a que des expériences " contribue à mobiliser au quotidien ses pensées, ses émotions, ses actions dans cette direction.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Identifier ses croyances limitantes. Pistes d'exploration possibles : " Je n'arriverai pas à... parce que... ; Si je réussis à..., j'ai peur de... ; Je ne suis pas capable de... parce que... ; Je ne mérite pas d'être... parce que... "
  • " Ramollir " les croyances limitantes. Il s'agit d'ouvrir le champ des possibles. Challenger les généralisations : " Toujours ? Jamais ? Personne ? ". Objectiver le coût de la croyance : " Que m'en a-t-il coûté d'agir ainsi ? Si je maintiens cette croyance, que risque-t-il se passer ? "
  • Clarifier la situation : Situation/Interprétation/Réaction. Décrire en quelques mots la situation actuelle, noter la réaction mise en oeuvre, et entre les deux l'interprétation qui vous amène de l'une à l'autre : " Sur quoi je me base pour agir ainsi ? Quelles sont les histoires que je me raconte ? "
  • Modifier l'interprétation de la croyance. Il s'agit de changer de filtre. Écrire la réaction souhaitée, puis les interprétations possibles : " Qu'est-ce que je ferai mieux de me raconter ? Quelles seraient les autres interprétations plausibles que je pourrais faire ? "
  • Faire vivre la croyance aidante. Lister les situations dans lesquelles ces nouvelles interprétations seront une ressource et mettre en pratique !
  • Méthodologie et conseils

    Construire et développer des croyances aidantes, c'est tirer parti de ses expériences, s'appuyer sur les relations qui font grandir, et associer suffisamment de plaisir à la croyance aidante à adopter pour créer la motivation nécessaire au changement.

    Avantages

    • Cultiver ses croyances aidantes est une opportunité de mieux se connaître et de prendre sa vie en main. Agir en ayant conscience de ses propres filtres libère une énergie constructive et positive et donne un pouvoir pour agir avec succès et réussite. Adopter une croyance aidante, c'est s'autoriser à saisir une opportunité, à tenter sa chance, à oser faire différemment.

    Précautions à prendre

    • Les croyances se protègent elles-mêmes de leur mise en lumière par tout un tas de ruses ! Travailler sur ses croyances demande de la méthode, du savoir-faire et de la prudence. Aussi, l'accompagnement par un professionnel du changement est recommandé.

    Laurence Thomas, Sophie Micheau-Thomazeau

    Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
    rédactrice en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque matin, l'essentiel de l'actu