Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Motivation
Chapitre VII : Renforcer sa motivation dans l'action

Fiche 05 : L'ancrage de ressources

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Motivation

8 chapitres / 53 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Mobiliser des états internes positifs



En résumé

Un ancrage est un apprentissage fait à un moment de notre vie, un déclencheur qui suscite une réaction automatique au niveau de nos pensées, de nos émotions et de nos comportements. Le principe est simple : il s'agit d'associer délibérément un état de stimulation positive à l'action pour laquelle vous voulez vous motiver. Réaliser un ancrage vise donc à se placer automatiquement dans un état ressource de motivation, pour obtenir le changement souhaité et atteindre un objectif. C'est une technique privilégiée en PNL. L'ancre est ce qui va déclencher la réaction émotionnelle. Cela peut être un geste, comme le pincement des doigts, ou encore une représentation mentale, visuelle ou auditive. L'ancrage est ce que je vis et la façon dont je le vis. Plus on utilise un ancrage et mieux il fonctionne, alors ancrez !


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Se mettre rapidement en énergie positive et mobiliser plus facilement ses ressources.
  • Disposer d'un déclencheur qui vous permettra d'accéder à un état ressource à chaque fois que vous en aurez besoin ou envie et de stimuler l'auto-motivation
  • Mieux gérer ses émotions, pour soi-même et dans ses relations avec les autres.

Contexte

Mobiliser des états internes positifs est particulièrement utile pour se mettre en condition favorable lors de la réalisation d'une action donnée. Par exemple, être serein et dynamique lors d'une présentation en public ou être assertif lors d'une négociation commerciale sont autant d'ingrédients qui faciliteront l'atteinte de votre objectif, tant que le plan qualitatif que quantitatif.

Comment l'utiliser ?

Il s'agit d'associer une ancre à une évocation mentale donnée, pour être à même de mobiliser l'état interne associé lorsque vous en aurez besoin.

Étapes

  • Choisir un état ressource. Quel état émotionnel vous sera utile ? Quelles en sont les caractéristiques ? Dans quelles situations le mobiliserez-vous ?
  • Choisir une ancre. Il s'agit d'une image, d'un mot ou d'un geste qui symbolise votre ressource. Par exemple, le mot " bonheur ", l'image d'un repas entre amis, une pression entre le pouce et l'index... peuvent être utilisés comme des moyens d'ancrer un état interne.
  • Entrer dans l'état ressource souhaité, en retrouvant le souvenir d'un moment dans lequel vous étiez dans cet état. Faites une évocation mentale de cette situation, faites " comme si " vous y étiez. Veillez à être pleinement en contact avec l'état d'esprit, les sensations, les émotions qui caractérisent cet état.
  • Ancrer l'état ressource en activant l'ancre que vous avez choisie (entendre mentalement le mot " bonheur ", ou encore réaliser le geste choisi), lorsque vous êtes pleinement dans l'état ressource souhaité.
  • Répéter l'expérience au moins 3 fois pour renforcer l'association : vérifier que l'utilisation de l'ancre permet de mobiliser facilement l'état ressource. Sinon, répéter encore !
  • Associer l'état ressource à l'objectif. Se placer dans l'état ressource et en même temps, se transporter mentalement dans la situation choisie. Vivre cette situation par anticipation tout en restant dans l'état ressource.
  • Méthodologie et conseils

    Réaliser un ancrage de ressources nécessite du temps pour dérouler le processus et " entrer " dans l'état ressource souhaité, le ressentir pleinement avant d'installer l'ancre. Pour un résultat probant, il peut être utile de renouveler l'exercice plusieurs fois, plusieurs jours consécutifs.

    Avantages

    • Savoir mobiliser des états internes positifs permet de se doter des ressources dont on a besoin pour passer à l'action avec confort et efficacité. Piloter ses émotions permet d'associer délibérément un état positif à la tâche pour laquelle vous souhaitez vous motiver.

    Précautions à prendre

    • À l'inverse, l'évocation mentale d'une situation négative peut entraîner un ancrage négatif, qui freinera l'action : J'ai eu un accident de voiture ici, à chaque fois que j'y repasse, j'ai le frisson qui revient.

    Comment être plus efficace ?

    S'assurer de l'intensité et de la " pureté " de l'état ressource mobilisé

    L'intensité dépend de la façon dont un état particulier a été ressenti. Il était par exemple plus facile pour Pavlov de conditionner à saliver des chiens affamés que des chiens rassasiés. Aussi, plus l'état ressource est vécu intensément, plus facilement il sera mémorisé et plus rapidement il sera associé à l'ancre choisie.

    La " pureté " dépend des pensées, associations ou réactions hors sujet ou conflictuelles qui ont pu contaminer l'expérience que vous souhaitez utiliser pour réaliser l'ancrage. Il est possible d'expérimenter intensément l'état à ancrer tout en le mélangeant avec d'autres états et expériences. L'ancrage sera donc " pollué " et moins efficace. Il est donc essentiel de vérifier qu'en activant l'ancre, vous obtenez exactement l'état que vous avez ancré.

    Favoriser l'aspect unique et spécifique du stimulus utilisé comme ancre

    Cette notion fait référence au fait que nous sommes toujours en train de faire des associations entre les signaux du monde qui nous entoure, nos états internes et nos réactions. Certains stimuli sont si communs qu'ils constituent des ancres inefficaces, car ils sont déjà associés à de nombreux contextes. Serrer la main ou toucher l'épaule sont des stimuli bien plus communs que de pincer le bout de l'auriculaire. Des stimuli uniques font des ancres qui durent mieux et plus longtemps. L'ancre doit également symboliser votre ressource, elle doit faire sens pour vous avec l'état que vous souhaitez mobiliser.

    Mobiliser l'état ressource avec la technique du " comme si "

    Pour William James, psychologue américain, l'émotion traduit une réponse aux modifications physiologiques : " Nous nous sentons tristes parce que nous pleurons ". Aussi, il estime que la façon la plus rapide d'accéder à un état interne est d'entrer dedans physiquement, en faisant " comme si ". Ceci est une manière d'entrer dans l'état ressource souhaité par le corps : Si vous étiez dans cet état ressource, comment vous tiendriez-vous ? Quels seraient vos gestes, votre tonus musculaire, l'expression de votre visage, votre respiration, le ton de votre voix ? Adoptez tous ces éléments maintenant. Prenez un instant pour rester dans cet état et en faire l'expérience.

    Choisir le bon moment pour assembler le stimulus et la réponse

    En PNL, la période optimale d'ancrage est fonction du pic d'intensité de l'état que l'on est en train d'ancrer. Le stimulus de l'ancre doit être installé juste avant que l'intensité de l'état émotionnel atteigne son pic. Une association efficace est ainsi créée entre l'état ressource et l'ancre.

    Porter attention au contexte entourant l'expérience d'ancrage

    Le contexte influence l'ancrage de façon importante et souvent ignorée, certains signaux de l'environnement pouvant être associés malgré eux et devenir ainsi des ancres. De ce fait, de nombreuses ancres sont dépendantes du contexte, c'est-à-dire qu'elles fonctionnent plus efficacement dans le contexte dans lequel elles ont été initialement établies. Soyez donc attentifs à votre environnement lorsque vous réalisez un ancrage.

    CAS : Savoir identifier, situer et mobiliser ses états internes

    Source : Institut de Coaching International

    Le modèle de la haute énergie est un outil utile pour prendre conscience des états internes dans lesquels on se situe le plus fréquemment. L'idée que l'émotion est une force irrépressible qui risque de " tout casser " est répandue. Un proverbe chinois dit que " nos peurs ne sont que des tigres en papier ". Identifier, nommer et socialiser ses émotions permet de dédramatiser, de diminuer la peur associée et de passer à l'action de façon constructive pour :

    • Définir si l'état interne mobilisé dans telle ou telle situation est une réaction adaptée à une situation donnée, ou bien s'il s'agit plutôt d'une façon prédominante de réagir et de se comporter, quelles que soient les situations.
    • Choisir les états émotionnels que vous souhaitez mobiliser. Nous sommes équipés neurologiquement pour gérer nos états internes et agir sur nos émotions, sans se soumettre systématiquement aux attendus de l'environnement. Ce sont nos croyances limitantes qui nous empêchent d'être dans nos états internes ressources choisis !
    • Ancrer des états internes positifs qui sont pour vous des ressources, en haute énergie et en basse énergie, afin de pouvoir agir sur votre tonus émotionnel et influencer ainsi votre motivation, ingrédient clef de votre performance actuelle et future !

    Laurence Thomas, Sophie Micheau-Thomazeau