Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre IV : Apprendre et se développer en équipe

Fiche 12 : Le groupe de co-coaching

  • Retrouvez 17 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

  • Imprimer

La mise en mouvement d'acteurs engagés dans le développement et la performance



En résumé

Le groupe de co-coaching, développé par la psychosociologue Chantal Victor, est une variante du co-développement, de l'apprentissage collectif des fondamentaux de l'accompagnement et des processus de changement.

La conception, l'implémentation et l'animation de groupes de co-coaching relèvent d'une démarche systémique et constructiviste d'accompagnement des organisations et des personnes. Celle-ci est reliée étroitement aux enjeux de l'entreprise, des personnes et des équipes, et assure un cadre permettant le développement, la transformation des pratiques et les apprentissages à différents niveaux de l'entreprise.

Le groupe de co-coaching se différencie du co- développement dans le fait que les pairs, grâce à une posture de coach, favorisent l'émergence de ressources et de mécanismes pour faire progresser le " client " et ouvrir des possibilités de changement de représentations et de comportements.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Améliorer l'efficacité de sa pratique professionnelle et contribuer à celle des autres.
  • Faire partager la stratégie de l'entreprise et faciliter des changements visibles sur le terrain.
  • Créer, développer des réseaux autonomes et solidaires, avec des participants capables de s'accompagner réciproquement et qui partagent un référentiel commun.
  • Apprendre à adopter la posture de manager coach pour faciliter les changements.
  • Apprendre ensemble sans jugement, non seulement les uns avec les autres, les uns des problèmes des autres, mais également apprendre qu'il y a différentes options possibles en fonction du client et en fonction de ses schémas de pensée et de sa vision.
  • Transférer des compétences, des techniques et des démarches en liaison avec les situations apportées par les membres du groupe, pour une plus grande autonomie et indépendance.

Contexte

Le groupe de co-coaching propose une nouvelle façon de travailler qui renouvelle la collaboration entre des pairs de la même organisation ou d'organisations différentes, d'un même niveau hiérarchique ou de niveaux différents. Les groupes, constitués de six à huit personnes, se réunissent sur une période de six à huit mois pour des sessions d'une journée chacune, avec une périodicité mensuelle. Pour chaque session, il y a un client qui expose sa situation par demi-journée et les pairs ou ressources co-coachs qui l'accompagnent.

Comment l'utiliser ?

Étapes

En amont, une phase de préparation :

  • mener des entretiens préalables avec chacun des participants ;
  • valider avec la hiérarchie du client le projet qui fera l'objet du co-coaching.

Pendant les sessions :

  • définir des règles pour construire la confiance ;
  • définir un objectif et une demande pour chaque " client " ;
  • accompagner le client par les participants " ressources " en apprentissage de posture de coach. La qualité des questions lors de la phase d'exploration est une donnée importante qui amène le client à faire évoluer voire transformer sa perception initiale de la situation et de sa marge de liberté.

À la fin de la séance, le client expérimente les actions qu'il compte mettre en oeuvre avec les co-coachs, sous forme de mises en situations diverses. Ainsi le client valide ses intentions avec le groupe et les pairs s'entraînent à la posture de manager coach.

Le dernier jour, un bilan est réalisé sur le fonctionnement et les apprentissages du groupe.

Méthodologie et conseils

Le groupe est constitué de personnes sans lien hiérarchique et n'appartenant pas aux équipes naturelles. Au travers de cette démarche, le client identifie une solution adaptée à son problème compte tenu de son contexte, de ses contraintes et de ses besoins et non pas la meilleure solution possible.

Avantage

  • Les participants acquièrent les méthodes de questionnement, de feedback et de confrontation ainsi que la posture de coach manager dans l'action au fur et à mesure des séances de travail.

Précaution à prendre

  • La confiance entre les membres et la confidentialité sur le contenu sont des impératifs pour la réussite du co-coaching.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu