Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre II : Faire grandir sa posture de leader

Fiche 07 : L'intelligence somatique

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Prendre conscience de son corps


En résumé

L'intelligence somatique (ou l'intelligence du corps) permet de prendre conscience de son corps qui est un outil puissant s'il est utilisé en conscience. Elle permet de mieux prendre en compte la place du corps dans les processus cognitifs - la mémoire, l'apprentissage, la perception, la relation, la décision et l'imagination.

La recherche scientifique remet aujourd'hui en cause le cerveau comme seul lieu de l'intelligence et démontre l'influence du corps sur le mental pour mieux comprendre l'interaction entre le corps et l'esprit.

Être en lien avec son corps a des répercussions bénéfiques à la fois sur un plan individuel et collectif. C'est une voie pour retrouver son équilibre intérieur ou un centrage par une meilleure présence à soi, aux autres et à son environnement et éprouver un état de fluidité, de calme et de sérénité.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Assouplir le corps, relâcher les tensions articulaires et musculaires.
  • Réguler son énergie pour faire face au stress.
  • Identifier ses besoins physiologiques.
  • Développer l'écoute de soi pour accéder à ses propres ressources et être aligné intérieurement.
  • Être plus présent à soi, aux autres et au monde extérieur.
  • Décrypter les messages de son corps, et ainsi reconnaître les émotions, les blocages...
  • Améliorer la capacité à faire face aux situations complexes.

Contexte

L'intelligence somatique s'appuie sur un ensemble de méthodes et démarches variées (la technique Alexander de Alexander, le Body-Mind Centering de Cohen, la prise de conscience par le mouvement de Feldenkrais, les arts martiaux, la pédagogie perceptive, la pleine présence ...) qui ont pour finalité de développer la conscience du corps et d'améliorer l'utilisation du corps au quotidien, sur un plan personnel et professionnel.

Ces méthodes ont chacune un répertoire d'activités et d'exercices, pour apprendre à mieux sentir son corps en mouvement, découvrir la sensation de son propre mouvement organique et de nouveaux modes de régulation interne et de modalités relationnelles.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Devenir pleinement conscient de son corps : démarche d'éveil et d'élargissement de sa propre conscience somatique, une conscience profonde et sensible du corps qui est source d'une plus grande fluidité.
  • Acquérir les connaissances sur son corps et ses besoins : un processus d'apprentissage par des lectures, des conférences, les recherches scientifiques... pour apprendre à prendre soin de son corps.
  • S'engager dans des pratiques : adopter une pratique et une discipline avec un programme pour le suivre dans le temps.
  • Intégrer dans les réunions de travail de multiples exercices et postures qui font appel à la sensibilité somatique et développent la prise de conscience : scan corporel, méditation, centrage, respiration plus profonde, mouvements corporels pour lâcher prise, sortir du pilote automatique, journaling, écouter les messages de son corps et y répondre...

Méthodologie et conseils

La connaissance et la compréhension que la posture physique et mentale a un impact fort sur les relations au quotidien permet ainsi de travailler son impact individuel et managérial/professionnel.

L'appropriation d'outils simples, utilisables au quotidien, quel que soit le lieu, est une aide précieuse pour faire face à un quotidien fluctuant et changeant.

Le corps envoie des messages au cerveau de façon automatique ; la détection de ces messages et leur interprétation entraînent un changement émotionnel et cognitif.

Avantage

  • L'intelligence somatique apporte un bien-être au niveau du vécu de la personne mais également une mise en mouvement au niveau des émotions, des pensées, des idées, de la créativité...

Précaution à prendre

  • L'engagement sur la durée permet de ressentir les bénéfices à la fois au niveau du corps et du mental.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn