Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Intelligence collective
Chapitre III : Construire la vision partagée

Fiche 06 : La théorie U

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de l'Intelligence collective

7 chapitres / 65 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Le processus U en cinq mouvements



En résumé

La théorie U est développée par Otto Scharmer, maître de conférence au MIT, et un ensemble de ses collègues tels que Joseph Jaworski, Adam Kahane... Elle est issue des travaux de recherche réalisés auprès de leaders pour concevoir et conduire des processus d'apprenance collective.

C'est un cheminement intérieur avant d'être un travail collectif, basé sur le " presencing " qui est un état d'attention permettant aux individus et aux groupes d'agir sur leur qualité de présence afin de s'ouvrir et laisser émerger le futur.

C'est une démarche d'élaboration d'une vision suivie d'un passage à l'action lors d'un voyage en cinq mouvements en forme de U. Le presencing repose sur des capacités essentielles de leadership à développer dans une équipe sans lesquelles la théorie U ne donne pas les résultats souhaités.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Développer un état d'attention profonde, de presencing, qui permet aux groupes et aux individus de déplacer le centre intérieur à partir duquel ils fonctionnent.
  • Reproduire les schémas habituels de pensée, conversations et actions pour prendre conscience, apprendre et se diriger vers le futur.
  • Faire preuve d'un esprit ouvert (s'ouvrir et suspendre ses habitudes), d'un coeur ouvert (empathie) et d'une volonté ouverte (lâcher prise) en surmontant les trois obstacles : la voix du jugement, la voix du cynisme et la voix de la peur.
  • Faire co-créer une nouvelle vision par un groupe de personnes engagées.
  • Se connecter à la source de son vrai soi et lui permettre d'émerger (individuel et collectif).
  • Développer une connexion plus profonde entre les membres d'une équipe.

Contexte

La théorie U est une démarche d'accompagnement des personnes, des organisations ou des communautés qui se trouvent dans une période de transition ou dans un environnement incertain et instable. Les travaux sont réalisables sur une ou deux journées.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Le processus U est une démarche en cinq mouvements (les deux premiers sont dans la descente du U, et les deux derniers, dans la phase de remontée du U) :

  • co-initier pour développer une intention commune (s'arrêter et écouter les autres et ce que la vie vous invite à faire) ;
  • co-sentir pour observer, observer et observer (atteindre l'endroit du potentiel le plus grand et observer en ouvrant l'esprit et le coeur) ;
  • se connecter à la source d'inspiration et de volonté et à l'état de connexion au vivant par le presencing qui se trouve en bas du U (trouver le lieu du silence et parler des ressentis et permettre au savoir intérieur d'émerger) ;
  • co-créer pour prototyper et réaliser ce qui émerge de nouveau (créer des exemples vivants pour explorer le futur par l'action) ;
  • co-évoluer pour incarner le nouveau des écosystèmes et déployer la réalisation concrète du projet (permettre d'observer et d'agir à partir du tout).

Méthodologie et conseils

La théorie U permet de rendre visible l'angle mort de notre époque au niveau individuel, collectif, organisationnel et sociétal. Nous sommes souvent aveugles sur la source de la transformation, de la prise de décision, de l'action commune... La réussite du leader dépend à la fois de la qualité de son attention et de son intention. Pourtant, cet endroit intérieur, cet état d'attention et de conscience, à partir duquel tout s'opère, est ignoré en management alors qu'il est largement utilisé par les athlètes de haut niveau.

Avantage

  • Elle permet d'aller au-delà des changements superficiels, de restructuration ou de re-engineering qui ne font qu'augmenter la frustration et le cynisme dans les organisations.

Précaution à prendre

  • La réussite du processus U tient beaucoup dans l'engagement relationnel profond des membres du groupe : se connecter différemment, s'écouter de façon générative, se faire confiance les unes les autres.

Béatrice Arnaud, Sylvie Caruso Cahn