Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Prise de décision
Chapitre II : Prendre la décision

Fiche 05 : La sélection des options

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Prise de décision

8 chapitres / 59 fiches

Comparer les options : la matrice des critères

Résumé

La sélection des options est un moment clé de la prise de décision. En effet, de cette étape dépendra le choix qui se transformera en solution. Souvent, l'analyse et le traitement des options permettent de faire émerger une solution unique et donc de faciliter la tâche du décideur qui n'aura pas à se positionner intuitivement. Cette sélection est principalement basée sur l'étude des options en fonction des critères prédéterminés. Le décideur peut donc utiliser certains outils comme les matrices de critères pour analyser chaque option avec équité en se servant de critères communs.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

L'objectif de l'analyse et la validation des options est de vérifier la compatibilité entre problèmes ou solutions et critères de choix. Cet outil d'aide à la décision présente six avantages :

  • Toutes les solutions sont examinées en fonction des mêmes critères et donc sont comparables.
  • Chaque solution est étudiée au regard de tous les critères exhaustivement.
  • La nécessité d'étudier chaque critère pour chaque option oblige chacun à se mettre d'accord.
  • Les limites des solutions optimales étudiées sont aussi mises en évidence.
  • Contexte

    Cette sélection des options par le filtre des critères est une méthode que le décideur peut appliquer dans tous les contextes de prise de décision. Toutefois, il faudra être vigilant à son application :

    • quand l'information n'est pas disponible et que les critères sont subjectifs ;
    • quand la décision est prise dans un contexte de crise. Dans ce cas, le temps que demande cette étape n'est pas toujours disponible.

    Comment l'utiliser ?

    Étapes

    L'utilisation d'une matrice des critères est un processus itératif qui doit être réalisé pour chaque option retenue.

  • Pour la première option, faire remplir par chaque participant toutes les cases correspondantes à la croisée des différents critères de choix et de l'option avec trois possibilités : " +, -, ? ". " + " si la solution satisfait au critère. " - " si la solution va à l'encontre du critère. " ? " si une étude plus détaillée est nécessaire.
  • Donner un score en additionnant chaque case. Par exemple, on peut s'entendre sur un classement du type : critères très importants (+ = 2 points), critères moins importants (+ = 1 point). De même pour les solutions ne répondant pas au critère : très éloignées (- = - 2 points), moins éloignées (- = - 1 point).
  • Calculer les scores de chaque option et sélectionner celle qui a le plus haut.
  • Méthodologie et conseils

    • Peser les conséquences de chaque option avec la Pensée. Quel est le pour et le contre de chaque option ? Quelles sont les conséquences logiques de chaque approche ?
    • Évaluer les options avec la fonction Sentiment. OEuvrent-elles pour le bien commun ? Comment les choix affecteront-ils les personnes concernées ?
    • Laisser la fonction Intuition créer des options. Certaines options ne s'expliquent pas rationnellement. Elles sont souvent le résultat de toute une vie d'expérience. C'est ce que le langage commun appelle " avoir du flair ".
    • Évaluer le choix avec la fonction Sensation. Est-ce que cela me semble juste ? A-t-on évalué tous les points de la prise de décision avec ouverture et acceptation ?
    Avantages
    • Le principal avantage de l'utilisation de la matrice des critères réside dans son utilisation en groupe. Les critères étant communs, il est plus facile d'échanger et de trouver un consensus.
    Précautions à prendre
    • Le pré-requis préalable à cette approche est de définir et pondérer clairement les critères de sélection.

    Jean-Marc Santi, Stéphane Mercier, Olivier Arnould