Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Prise de décision
Chapitre V : Décider en situation de crise

Fiche 03 : L'évaluation rapide des options

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Prise de décision

8 chapitres / 59 fiches

Prendre en compte les éléments importants

Résumé

Évaluer l'option qui sera la plus performante pour réguler une situation de crise demande rapidité et détachement. La pression du résultat immédiat dû à l'urgence de la crise peut, dans certaines circonstances, forcer le décideur à ne pas étudier chaque option dans sa globalité et surtout dans son application. Une option qui semble de prime abord satisfaisante peut à terme se révéler désastreuse. Évaluer rapidement les options possibles, c'est identifier avec justesse les aléas possibles et les vulnérabilités de chaque option.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

Souvent, la décision se fait en tenant compte des forces et des opportunités qu'offre la solution sans trop analyser quels peuvent être les risques et les menaces liés à cette décision. Évaluer une option dans sa globalité, c'est identifier les aléas possibles à la mise en place de l'option et surtout comprendre où sont les points de vulnérabilité de l'option étudiée. Cela permettra au décideur de prendre position en connaissance de toute chose et donc de prévoir les régulations possibles lors de la mise en place de la solution.

Contexte

La pression qui s'exerce sur le décideur en situation de crise peut parfois rétrécir son champ de vision lors de l'évaluation des options, ce qui peut l'amener à privilégier des options qui semblent performantes sur le court terme et à occulter des effets qui peuvent devenir indésirables. De plus, en situation d'urgence, la facilité de mise en place de la solution est un facteur de réussite.

Comment l'utiliser ?

Étapes

L'analyse rapide des options doit être menée en tenant compte des cinq facteurs de réussite : le SWOT et la Valeur.

  • S = Force. Définir avec précision comment mettre en place la solution, comment elle résoudra la crise et les avantages qu'elle permettra de générer.
  • W = Faiblesse. Dans un environnement stable, quels seront les risques que l'on pourra rencontrer lors de la mise en place de la solution et quelles en seront les conséquences.
  • O = Opportunité. Dans chaque prise de décision, même en situation de crise, il existe une part de risque mais également une part de rêve qu'il ne faut pas occulter.
  • T = Menace. La mise en place de la solution va entraîner une évolution, ce qui peut induire des réactions de résistances ou de blocages des contributeurs ou des bénéficiaires.
  • V= Valeur. Comment l'environnement et les acteurs vont-ils accepter la solution ? Plus la décision se rapproche de la façon de voir des contributeurs et des bénéficiaires, plus sa mise en place sera acceptée et son intégration facilitée.

Méthodologie et conseils

  • Étudier le SWOT en situation de crise demande au décideur de limiter son analyse en restreignant le cadre d'application. Une situation de crise rend l'environnement incertain ; il ne faut donc pas rechercher la précision ni l'exhaustivité. L'évaluation se fera sur 2 ou 3 points importants pour réguler la situation au plus vite. Il conviendra ensuite d'affiner la solution et de la réguler dans un processus de prise de décision classique.
  • Travailler sur les valeurs revient à s'interroger sur les points de vue des différents acteurs (contributeurs et bénéficiaires) et les solutions qu'eux-mêmes envisagent.
Avantages
  • Intégrer les valeurs permet de répondre aux attentes des acteurs, faciliter les mises en place, augmenter le niveau de tolérance à l'imperfection et surtout impliquer les contributeurs.
Précautions à prendre
  • Évaluer une option en facilitant les facteurs d'acceptation ne signifie pas uniquement favoriser une option parce qu'elle va " plaire " aux acteurs ou aux dirigeants.

Jean-Marc Santi, Stéphane Mercier, Olivier Arnould