Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Prise de décision
Chapitre VII : Rendre ses décisions pérennes et partagées

Fiche 01 : L'approche causale

  • Retrouvez 7 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 déc. 2017
©

La boîte à outils de la Prise de décision

8 chapitres / 59 fiches

Définir le but et sélectionner les moyens

Résumé

Dans l'approche causale, les ressources et les moyens sont déterminées par le but fixé. L'approche est dite "causale" car une fois les effets déterminés, on ne peut agir que sur les causes, c'est-à-dire ce qui produit les effets escomptés. Le mode causal part d'un objectif, effectue le choix d'une trajectoire optimale pour atteindre l'objectif et sélectionne les ressources et les moyens les plus efficaces.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

Le raisonnement causal est une faculté cognitive qui démontre souvent une certaine compréhension du monde. Cette compréhension permet non seulement de prédire et de planifier dans le futur mais aussi de trouver des explications à des événements présents qui semblent, de prime abord, aléatoires et chaotiques, d'où son rôle dans la prise de décision [Chan & Lam, 2005; Waldmann & Hagmayer, 2005; Reips & Waldman, 2008]. La cohérence et l'exactitude globale sont des apports majeurs de l'approche causale, elle restitue au " bon sens " sa place exacte, place qu'il avait quelque peu perdue au profit de l'intelligence.

Contexte

L'approche causale implique une logique d'optimisation et met l'accent sur l'importance de la prévision et de l'analyse préalables pour éviter les mauvaises surprises qui empêcheront l'optimisation. Cela implique une connaissance et une maîtrise des informations et de l'environnement dans lequel se place la décision. La logique causale repose sur le paradigme du choix : la question de la décision est en effet formulée en termes de choix parmi un certain nombre d'options existantes en fonction de critères rationnels.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Définir le cadre de mise en place de la décision, c'est-à-dire le contexte dans lequel la réalisation de la décision va se dérouler. Plus le contexte est limité, plus il sera aisé d'administrer les informations et d'anticiper les résultats. Pour être efficace, l'approche causale doit être appliquée dans des contextes maîtrisés.
  • Définir l'objectif à atteindre avec le plus de précision possible. La réussite de cette approche en dépend, l'objectif étant le point de départ. Cet objectif sera défini en adéquation avec la situation à l'origine de la décision.
  • Lister les moyens et ressources nécessaires à la réalisation de l'objectif et les organiser en processus opérationnels. Ces moyens et ressources doivent être existants et stables dans le temps.
  • Vérifier la disponibilité des ressources et des moyens. C'est cette disponibilité qui rend l'approche causale complexe dans des environnements en perpétuelle évolution.
  • Organiser et réaliser les actions de mise en place de la décision. Si le processus opérationnel rencontre des difficultés, le responsable de son application devra alors adapter les ressources et les moyens.

Méthodologie et conseils

Une entreprise qui décide de lancer un nouveau produit peut se procurer facilement des études très complètes sur le marché. Il lui est donc possible de définir ce qu'elle peut attendre du lancement compte tenu de la concurrence et de la dynamique du marché, elles aussi connues avec précision. L'entreprise définira son objectif en termes de part de marché, de chiffre d'affaires, ou de marge et jugera de sa réussite au regard des résultats atteints et du budget mis en oeuvre.

Avantages
  • Avec cette approche, il est possible de connaître la solution d'un problème bien avant de posséder le cheminement complet.
Précautions à prendre
  • La démarche causale ne permet pas de découvrir quoi que ce soit, elle permet seulement de faire émerger des lois auxquelles chacun est soumis.

Jean-Marc Santi, Stéphane Mercier, Olivier Arnould