Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Management
Chapitre VI : Le manager et la dimension du pouvoir

Fiche 01 : Les zones de pouvoir selon Crozier

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Management

8 chapitres / 64 fiches

  • Imprimer

Reconnaître les zones de pouvoir

En résumé

Les concepts évoqués par Michel Crozier permettront au manager d'identifier les quatre zones de pouvoir qui font l'efficacité d'une équipe.

  • zone hiérarchique : son statut ;
  • zone de l'expert : savoir, savoir-faire, savoir-être ;
  • zone de l'information : celle qu'on possède ou non ;
  • zone de l'environnement : les acteurs extérieurs.

Le manager active les forces, renforce les faiblesses de ces zones.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Donner au manager un repère pour identifier ses zones de pouvoir.

Identifier celles qu'il ne possède pas et qu'il serait important de renforcer.

Contexte

Cet outil est l'adaptation des zones de pouvoir définies par Michel Crozier dans son livre L'Acteur et le système.

Les zones de pouvoir sont utilisées pour comprendre les problématiques du pouvoir dans les organisations. Cette approche est particulièrement intéressante pour aider le manager dans sa fonction.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Identifier les quatre zones ou forces.

  • La zone hiérarchique.

    Elle se compose de tout ce qui fait le pouvoir institutionnel du manager. L'organigramme définit son statut, sa définition de fonction, son pouvoir de décision, son domaine de délégation.

  • La zone de l'expertise.

    Cette zone concerne la compétence du manager dans ses savoirs, savoir-faire, savoir-être.

  • La zone de l'information.

    Ce sont toutes les informations que possède le manager, et qui lui permettent d'exercer son pouvoir.

  • La zone de l'environnement.

    Ce sont les acteurs qui sont à la périphérie de l'entreprise tels que les clients, les fournisseurs, les organisations syndicales ou patronales, etc.

Utiliser les différentes zones.

Le manager doit identifier ses forces et ses faiblesses dans chacune de ces zones, et il doit faire preuve de la plus grande objectivité.

  • Dans la zone hiérarchique.

    Sa propre direction lui assure-t-elle un statut et un pouvoir de décision suffisant pour une affirmation de son pouvoir sur son personnel ?

  • Dans la zone de l'expertise.

    Il doit savoir remettre en cause ses savoirs et s'entourer de collaborateurs possédant l'expertise.

  • Dans la zone information.

    Il doit savoir mettre en place un système de veille technologique et concurrentielle.

  • Dans la zone environnement.

    Le manager possède-t-il une maîtrise des divers environnements qui agissent ou pourraient agir sur son organisation ?

Méthodologie et conseil

Le manager fait l'inventaire des forces sur les quatre zones.

Réalisant l'inventaire des zones, il doit les évaluer non seulement pour lui-même, mais aussi pour son équipe et pour chacun de ses collaborateurs. Une fois son diagnostic posé, il doit trouver les moyens de combler les faiblesses qui pourraient mettre en danger son service.

Le manager doit être réaliste et comprendre qu'il ne possède certainement pas la plus grande des forces dans les quatre zones.

Un bon manager est aussi sans doute quelqu'un qui saura renforcer le pouvoir de ses collaborateurs.

Avantages

  • Réaliser une vraie évaluation de ses quatre zones de pouvoir et savoir reconnaître ses zones faibles.
  • S'appuyer sur ses points forts.

Précautions à prendre

  • Comprendre que les quatre zones de pouvoir ne sont jamais fixes, que ces zones sont flexibles et varient en fonction des situations et du temps.

Patrice Stern, Jean-Marc Schoettl

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu