Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Management
Chapitre VIII : Le manager et la dimension du changement

Fiche 11 : La génération Y

  • Retrouvez 11 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Management

8 chapitres / 64 fiches

  • Imprimer

Comprendre et intégrer

En résumé

La génération Y n'est pas une menace. Elle est une opportunité, une formidable ressource pour les organisations à deux conditions :

  • comprendre le système de valeurs de cette génération, en voir l'intérêt et accepter les différences ;
  • construire l'intégration par un management qualitatif et par un système de délégation permettant l'initiative et la compréhension des enjeux.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Savoir travailler avec la génération Y (les individus nés entre 1985 et 2000).

Comprendre le comportement de cette génération, savoir décoder son système de valeurs et éviter les conflits intergénérationnels.

Trouver les solutions organisationnelles et managériales, pour l'intégrer dans l'entreprise.

Contexte

La génération Y, digital natives ou net génération, vit un profond déphasage entre ses attentes et le mode de fonctionnement de l'entreprise, vécu comme " ringard ", aberrant et insupportable.

Puisque Y signifie " Why ", cette génération veut comprendre ce qu'elle fait, et le sens du travail : le pourquoi de son action !

Comment l'utiliser ?

Étapes

Comprendre le système de valeurs de la " Gen Y ".

  • L'équilibre entre vie professionnelle et vie privée : " Il n'est pas question pour moi de ressembler à mes parents, à mon père en particulier, qui a sacrifié sa famille à son travail... et qui s'est fait " virer comme un malpropre à 52 ans " ! "
  • L'interconnexion : " Je ne peux pas vivre sans être connecté, sans réseaux sociaux, sans ordinateur, sans web, sans Facebook... "
  • La recherche de sens : " Ma vie doit avoir un sens dans un monde que je vis comme " insensé " : la crise, la pollution, la pauvreté... ", " Ce que fait l'entreprise (produits, structure, stratégie, gestion du personnel) et ce que je fais dans l'entreprise ont-ils un sens ? "
  • Autonomie et responsabilité : " Ma tendance à l'individualisme montre principalement ma méfiance envers les institutions (patronat, syndicat, partis politiques, etc.). Je ne refuse pas les autres, mais je veux être autonome, piloter ma vie et assumer les responsabilités qui m'impliquent dans des projets à enjeux réels. "

Construire l'intégration

Les chercheurs en psycho-sociologie affirment que la génération Y est parfaitement intégrable à condition de respecter certains principes.

  • Un management personnalisé : " Je désire un manager que je respecte, qui me respecte, qui soit mon tuteur, mon coach et non mon supérieur. "
  • Une gestion du personnel qualitative : " Je suis aidé, mais non contrôlé. Je suis formé dès mon entrée dans l'entreprise, et mon développement personnel est une priorité de la gestion du personnel. "
  • Un système de délégation intelligent : " Organiser une délégation précise dans laquelle l'individu Y perçoit clairement ce qui lui est demandé et les possibilités d'initiative et de prises de risques. "

Méthodologie et conseils

Cet outil est moins une méthode qu'une réflexion sur qui est l'autre, qui sont les digital natives. Le souhait ici est d'atteindre plus d'objectivité, d'éviter les jugements de valeurs et penser que le problème vient sans doute plus du fonctionnement (archaïque) de l'entreprise que de la génération Y elle-même.

Avantages

  • La compréhension des individus de cette génération Y permet d'éviter les conflits, d'adapter son comportement de manager et de construire les conditions de son intégration dans l'entreprise.

Précautions à prendre

  • Éviter la généralisation, il faut parler de générations Y au pluriel. Les particularismes existent, la génération Y n'est pas homogène.

Patrice Stern, Jean-Marc Schoettl

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu