Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Management
Chapitre VI : Le manager et la dimension du pouvoir

Fiche 09 : Les rôles du manager

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La boîte à outils du Management

8 chapitres / 64 fiches

  • Imprimer


Comprendre les rôles qu'on joue

En résumé

Les travaux de Hart et Quinn présentent la nature réelle du travail des managers en tenant compte de la complexité, des paradoxes et des contradictions. Le manager joue des rôles multiples et de façon simultanée :

  • Rôle de motivateur : participation, engagement, morale.
  • Rôle d'analyste : recherche d'informations, stabilité, contrôle.
  • Rôle de visionnaire : innovation, adaptation, croissance.
  • Rôle de maître des tâches : productivité, clarté des objectifs.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

  • Prendre conscience des différents rôles que le manager est amené à jouer.
  • Saisir leur multiplicité, leur spécificité.

Contexte

Hart et Quinn, auteurs de ce qu'ils appellent " les typologies animées ", critiquent les classifications " figées ". Ils démontrent la nécessité pour le manager d'habiter plusieurs rôles, puisque l'environnement tout comme les personnes changent, évoluent, se modifient.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Comprendre cette typologie animée des quatre modèles selon l'axe vertical (flexibilité, contrôle) et l'axe horizontal (centré sur l'interne ou l'externe) :

  • Le modèle des relations humaines. Le manager de ce modèle est un motivateur, attentif aux compétences humaines, animateur d'équipe. Il crée du lien, diffuse de l'information ; son management participatif crée l'engagement de son équipe.
  • Le modèle de l'innovation. Le manager de ce modèle est un visionnaire, il se veut prospectif, centré sur le futur. Il est entrepreneur, leader, observateur actif de l'environnement, pense à l'adaptation continuelle, à la croissance.
  • Le modèle des processus. Le manager de ce modèle est un analyste. Il se veut efficient par la recherche d'informations. Il met en place les systèmes qui prônent la stabilité et le contrôle.
  • Le modèle des buts rationnels. Le manager de ce modèle est le maître des tâches. Il veut la performance, il est centré sur la productivité, sur le marché, sur les objectifs à atteindre. Il est le répartisseur des ressources.

Méthodologie et conseils

Parmi ces demandes antagonistes, le manager doit distinguer ses différents rôles et savoir les utiliser :

  • Dans son rôle de motivateur, il donne du sens au projet et mobilise son équipe.
  • Dans son rôle d'analyste, il recherche l'efficience des systèmes.
  • Dans son rôle de " maître des tâches ", il vise les meilleurs résultats et la performance à court terme.
  • Dans son rôle de visionnaire, il donne du sens, crée du souffle, donne foi aux missions de l'entreprise par une intense veille externe et interne.

Comme dans les études d'Hersey et Blanchard sur le management situationnel (cf. outil 8), cet outil pose le problème de l'adaptation du manager au contexte du travail lui-même, à l'environnement (y compris le secteur d'activité), au niveau des collaborateurs (ens terme de compétences et du degré d'implication).

Avantages

  • Comprendre la multiplicité des rôles que l'on joue.
  • S'adapter continuellement.

Précautions à prendre

  • Rester cohérent sur les valeurs que l'on véhicule.
  • Assumer ses contradictions.

Patrice Stern, Jean-Marc Schoettl