Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Conduite du changement
Chapitre IV : Psychologie du changement et focus groupes

Fiche 05 : Atelier métaphore

  • Retrouvez 5 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 27 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Conduite du changement

9 chapitres / 57 fiches

Faire dessiner le ressenti des personnes


En résumé

L'atelier métaphore consiste à ce que les participants expriment leurs impressions sur un sujet au moyen de dessins. Les dessins sont interprétés par d'autres personnes que leur auteur permettant ainsi une expression plus libre sans que ni les auteurs et les interprètes soient tenus responsables des contenus. Cette expression permet l'expression de perceptions et sentiments enfouis.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

Au moyen d'un dessin, le participant doit pouvoir exprimer des non-dits, des choses difficiles que le politiquement correct, la langue de bois ou la crainte hiérarchique ne permettent pas. Les autres participants interprètent le dessin et peuvent eux-mêmes livrer le fond de leur pensée dans une logique d'enrichissement collectif sans être pleinement responsable de leur propos car ce n'est pas ce qu'ils pensent, mais uniquement ce qu'ils lisent dans le dessin des autres. Cet atelier peut également être utilisé dans une perspective de changement et d'innovation où les participants devront dessiner ce qu'ils envisagent pour l'avenir.

Contexte

Cet atelier peut être notamment utilisé dans le cadre de réunions d'équipe afin de proposer de nouveaux projets, faire le point sur les projets en cours et faire émerger des dysfonctionnements que les participants ont du mal à formaliser.

Comment l'utiliser ?

Étapes

L'atelier métaphore se réalise en petit groupe de 5 à 15 personnes avec trois séquences. La première d'une dizaine de minutes est dédiée à la formalisation des dessins et la deuxième séquence d'une durée d'environ une heure consiste à ce que les dessins soient expliqués au regard du sujet choisi par d'autres personnes que celles qui les ont réalisées. Une dernière séquence de points clés et des actions à mener est réalisée à la fin pendant 30 à 60 minutes.

  • En individuel et/ou en petits groupes de 2 à 5 personnes, le(s) participant(s) dessine(nt) sur un sujet définit tel que l'ambiance au sein de l'équipe, le projet dans l'équipe, son fonctionnement etc. Le sujet doit être défini au préalable afin de faciliter la projection de l'ensemble du groupe sur le dessin.
  • Le dessin est ensuite interprété par le reste des participants. Ceux qui ont dessiné n'ont pas le droit d'intervenir et doivent laisser les autres formuler librement ce qu'ils voient.
  • Enfin, on élabore une synthèse des principaux points et formalisation d'un plan d'actions en fonction du sujet traité.

Méthodologie et conseils

Un animateur donne toutes les recommandations en termes de temps des séquences, du sujet traité et des règles de validité (ne pas écrire, ne pas citer de nom) aux participants. Une fois les dessins terminés, l'animateur les affiche et les fait interpréter par le collectif ou bien les donne à d'autres personnes qui livrent une analyse sur le dessin qui leur a été donné et qui n'est pas celui qu'elles ont réalisé. Lors de cette analyse à voix haute, l'animateur veille à ce que les autres, et surtout le producteur du dessin, n'interviennent pas dans une logique de dialogue. Lorsque tous les dessins ont été interprétés, on passe à une phase de synthèse en relevant les principaux points soulevés par un dialogue avec le groupe.

Avantages

  • L'atelier métaphore permet de manière ludique de partager des contextes et situations difficiles (comme une mauvaise ambiance, des conflits, etc.).

Précautions à prendre

  • Il faut bien préciser en début d'atelier que dans les dessins, on ne peut pas écrire et citer de nom. Il est mentionné qu'aucune allusion à une personne en particulier ne doit être faite pour éviter les phénomènes de règlements de comptes interpersonnels.

David Autissier, Jean-Michel Moutot