Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la stratégie

Chapitre VIII : Management stratégique

  • Retrouvez 10 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 15 août 2016
©

La boîte à outils de la stratégie

8 chapitres / 56 fiches

Le management stratégique consiste à gérer les interactions entre stratégie, structure, décision et identité. C'est le métier du dirigeant que d'appréhender les problèmes complexes auxquels l'entreprise est confrontée, tout en prenant part au fonctionnement quotidien de l'organisation.

Je m'abonne
  • Imprimer

" Rien n'est permanent, sauf le changement. " Héraclite


Les 3 composantes du management stratégique

  • Le diagnostic stratégique pour déterminer la position de l'entreprise.
  • Les choix stratégiques pour sélectionner les options stratégiques.
  • Le déploiement stratégique pour la mise en oeuvre des stratégies retenues.

Les modes de management

La compétitivité de l'entreprise est une affaire de stratégie et de management.

Le dirigeant n'est pas seul à conduire la stratégie. Les managers peuvent aussi s'engager dans la complexité des situations ambiguës et non routinières, liées à la réflexion stratégique.

La pratique du management stratégique, du sommet hiérarchique jusqu'aux unités opérationnelles, s'incarne à travers le style de management et le management situationnel.

Les 3 prismes stratégiques

Le management stratégique doit être considéré selon plusieurs points de vue complémentaires. Il est donc nécessaire de l'interpréter à travers ces 3 prismes : le prisme de la méthode, le prisme de l'expérience et le prisme de la complexité.

Processus, leviers et changements stratégiques

Comprendre les processus stratégiques, c'est être capable de faire la distinction entre la stratégie délibérée, voulue et planifiée par le dirigeant et la stratégie émergente, issue des routines organisationnelles.

Un management spécifique doit être appliqué à chacun des 4 leviers indispensables au déploiement de la stratégie : humain, information, finance et technologie.

La mise en oeuvre de la stratégie implique souvent des changements nécessaires. Gérer le changement stratégique, c'est accompagner les transformations de l'entreprise.

L'hypercompétition et la stratégie Océan Bleu

L'environnement hypercompétitif se caractérise par la fréquence et l'agressivité des manoeuvres concurrentielles qui créent une situation de déséquilibre permanent. L'entreprise en situation d'hypercompétition doit anticiper le fait que son avantage concurrentiel sera toujours temporaire en jouant sur sa réactivité et sa capacité à se transformer.

À l'inverse, la stratégie Océan Bleu cherche à créer de nouveaux espaces stratégiques pour s'affranchir de la concurrence établie.

La responsabilité de l'entreprise et la vision du dirigeant

La responsabilité de l'entreprise se traduit par sa conception de la RSE (responsabilité sociale ou sociétale de l'entreprise), du développement durable, de l'éthique, de la déontologie, et même de la morale. Seules les entreprises responsables et citoyennes peuvent répondre aux demandes des parties prenantes.

La vision du dirigeant dresse un état futur souhaité de l'entreprise et exprime son aspiration à long terme. Elle se formule à travers un but qui doit mobiliser l'ensemble des collaborateurs.

Bertrand Giboin © Dunod