Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Design management
Chapitre VII : Concevoir le projet design avec les technologies

Fiche 02 : Le projet design, créateur de nouvelles connaissances

  • Retrouvez 4 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Design management

9 chapitres / 52 fiches

  • Imprimer

Comment transmettre les connaissances en design


Adapté de Nonaka, 1991.

En résumé

Si le projet design a besoin pour vivre de connaissances générales, scientifiques et techniques mais aussi des compétences et des procédés, il est également générateur de nouvelles connaissances. Il peut s'agir de connaissances dites tacites (l'expérience, les interactions individuelles) ou explicites (nouvelles instructions face à une situation difficile, informations sur la réaction du marché). Par les méthodes d'observation et d'enquêtes mises en place, le design favorise l'externalisation et la combinaison des connaissances détenues. Il participe ainsi au renouveau de l'entreprise, ce qui peut, en revanche, générer des tensions entre les acteurs.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Savoir manager les connaissances est essentiel pour permettre au projet design d'atteindre ses objectifs. Cela signifie qu'il faut identifier les sources d'informations (en interne et en externe), mais aussi mettre en place des dispositifs pour recueillir les données créées par le projet, les transformer en informations et les rendre exploitables par les acteurs. Cela met en place une dynamique vertueuse permettant de renouveler régulièrement les savoirs. Quand cette dynamique est clairement valorisée par la direction, cela soutient l'engagement des acteurs à continuer à créer des connaissances.

Contexte

  • Quand une entreprise créée un nouveau produit ou service, elle transforme la représentation que tout un chacun pouvait avoir de l'ancien produit ou service.
  • Même en cas d'échec, il y a création de connaissances : elle indique une impasse, une hypothèse non significative à un moment donné.

Comment l'utiliser ?

étapes

Créer une dynamique de création connaissances par le design peut prendre plusieurs modalités :

  • La socialisation implique le passage du tacite au tacite dans un cadre collectif par l'interaction des individus. L'observation et le mimétisme permettent de comprendre les normes sociales, les attendus implicites de l'organisation.
  • La formalisation désigne le passage du tacite vers l'explicite. L'individu prend conscience des connaissances et les articule avec le collectif. Cela passe par le langage (cf. brief design) ou des dessins et des maquettes.
  • L'intériorisation a lieu lorsque l'explicite devient tacite. Les individus adoptent des réflexes (connaissances pratiques et automatiques). Il s'agit de routines et d'intuitions. Le designer " sait " alors ce qui est adéquat ou non pour le marché.
  • La combinaison survient lors du passage de l'explicite vers l'explicite, c'est-à-dire les individus induisent et déduisent les connaissances nouvelles à partir de normes, règles, données clairement exprimées. Le design doit respecter le cadre législatif, en particulier.

Méthodologie et conseils

  • De nouvelles connaissances peuvent perturber les équilibres internes à l'entreprise. Il est important d'anticiper les crises en communiquant avec l'équipe projet et les acteurs externes pour éviter le syndrome NIH (" Not Invented Here ").
  • Lors d'un échec, la direction doit chercher à identifier les connaissances créées pour ne pas renouveler les erreurs d'ordre managérial, ou marketing.
Avantages
  • Les connaissances apprises enclenchent un processus d'apprentissage au sein de l'entreprise.
  • Cela positionne le design au niveau stratégique.
Précautions à prendre
  • La mémoire organisationnelle est essentielle pour favoriser la dynamique.
  • Il faut rester vigilant au traitement des événements, des décisions et des modèles d'interprétation et de prise de décision ayant eu cours lors du projet design.
  • Des espaces partagés, physiques ou virtuels sont nécessaires pour créer des connaissances. Une entreprise a tout intérêt à mettre à la disposition du projet design un lieu spécifique de travail.

Bérangère SZOSTAK, François LENFANT