Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils du Design management
Chapitre V : Gérer un projet design

Fiche 08 : Déployer le projet design

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 28 nov. 2017
©

La boîte à outils du Design management

9 chapitres / 52 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

Le déploiement du projet design


En résumé

Pour répondre au cahier des charges, l'équipe du projet design est amenée à évaluer les contraintes imposées et à apprécier celles qui sont non-négociables (ex. une norme règlementaire) de celles potentiellement révisables. L'équipe doit évaluer les conséquences des différents choix possibles pour les autres acteurs de l'organisation (investissement en outils industriels, en RH, positionnement-marché de la solution retenue...). Le déploiement occasionne de nombreuses négociations internes tout d'abord au sein de l'équipe, puis avec le reste de la structure. Des itérations sont nécessaires avant d'obtenir un consensus entre les parties. C'est le temps également du transfert du résultat design vers l'engineering qui va finaliser la solution.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

L'équipe projet design ne peut pas se soustraire aux contraintes gérées par les autres acteurs de l'organisation. En particulier, le designer (intégré, en agence ou indépendant) doit être capable de participer au déploiement du projet. Il ne lui sera pas demandé de déterminer en détail le développement industriel et d'évaluer le coût de production, car ce n'est pas son métier. Mais, il lui est demandé de comprendre l'outil industriel pour dialoguer avec le directeur d'usine par exemple, et revoir sa copie en cas d'impossibilité technique définitive. Le raisonnement est similaire avec le marketing et le commercial.

Contexte

La question du déploiement est d'autant plus importante à poser en période de tensions économiques, car un projet design a un coût. La fourchette des coûts est assez large et dépend de la prestation. Cependant, selon l'APCI, le coût varie entre 0,01 % du prix de revient d'un produit fabriqué en grande série, à 1 % pour une petite série. Les entreprises ayant intégré le design dans leurs démarches de conception produit dépensent jusqu'à 45 000 €, alors que celles qui ne l'ont pas fait ont des budgets autour de 13 000 € (Étude de Boutin et al., 2010, p. 47).

Comment l'utiliser ?

étapes

  • Identifier les postes les plus affectés par chaque résultat design envisagé. Les membres de l'équipe qui déclinent ce raisonnement sont ainsi naturellement amenés à repérer par eux-mêmes les résultats impossibles dans le contexte imposé.
  • Questionner les acteurs de l'organisation ; ces échanges permettent de faire un deuxième tri. La direction est impliquée dans la sélection de la solution à déployer en totalité.
  • Confier à l'ingénieur l'étude de la solution retenue. Le chef de projet doit se rendre sur place lors des essais en usine pour faire un retour détaillé à son équipe des contraintes, mais aussi pour répondre aux questions éventuelles du responsable de production.

Méthodologie et conseils

  • Penser le déploiement ne doit pas se faire trop tôt dans le projet au risque de ne pas explorer des idées très originales mais jugées " impossibles " pour des raisons techniques, financières, RH.
  • Adopter une réponse en " oui, mais " face aux contraintes avancées pour tenter de trouver un compromis.
  • Conserver l'ensemble des résultats design identifiés : en cas d'échec du déploiement de la solution retenue, l'équipe pourra consulter les archives spécifiques au cahier des charges.
Avantages
  • Prendre en compte les autres acteurs facilite leur propre appropriation du résultat design.
  • Une vision d'ensemble de l'organisation favorise l'intégration du projet design dans la stratégie corporate.
Précautions à prendre
  • Les formes de projet dites " commando " sont plus amenées à sous-évaluer les contraintes des autres, car les membres ne sont pas régulièrement au contact de ces réalités.
  • Un chef de projet design qui a un bon réseau interne facilite le déploiement.

Bérangère SZOSTAK, François LENFANT