Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Gestion du Stress
Chapitre VII : Établir une stratégie antistress durable

Fiche 05 : Apprendre à se faire plaisir

  • Retrouvez 6 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Gestion du Stress

8 chapitres / 56 fiches

Je m'abonne
  • Imprimer

La roue du bien-être



Résumé

Le stress tue le plaisir, mais se faire plaisir atténue le stress ! La science a montré qu'il existe un " circuit de récompense ". À l'origine, ce circuit favorisait la satisfaction de nos besoins fondamentaux comme manger ou se reproduire, comportements nécessaires à la préservation de l'espèce. De nos jours, ce circuit s'est élargi et nous incite à répéter les expériences plaisantes. La capacité à déculpabiliser et s'accorder de petits plaisirs aide à se sentir bien. En augmentant consciemment vos sources de plaisir, vous renforcez vos émotions positives et votre résistance au stress.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Lâcher prise.
  • Se remonter le moral.
  • Prendre soin de soi.
  • Cultiver les émotions positives et sa joie de vivre.

Contexte

Sous stress, se faire plaisir est rarement une priorité. Allez suggérer à un ami au bord du burn-out de lever le pied et prendre un peu de bon temps, il y a de fortes chances pour qu'il vous regarde de travers en haussant les épaules avec un " Je me sens parfaitement bien, j'aime travailler sous pression et en plus je n'ai pas de temps pour des broutilles ! ".

Prendre du temps pour vous et vous faire plaisir est bon pour le corps et l'esprit. Cela vous permet de recharger vos batteries et de retrouver votre efficacité.

Cet outil va vous aider à lâcher du lest et identifier ce qui vous fait du bien.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Arrêtez de culpabiliser.

    • Cessez d'être trop exigeant avec vous-même. De quoi êtes-vous coupable exactement ? Accepter de ne pas être parfait, de ne pouvoir toujours faire plaisir, bref, reconnaître et accepter vos faiblesses permet de lâcher prise.
    • Méfiez-vous des " je dois " et " il faut " qui renforcent le sentiment de culpabilité. Remplacez-les par " je veux " " j'ai besoin de "
  • Établissez une liste de vos grands et petits plaisirs. Ayez sur vous un carnet sur lequel noter tout ce qui vous fait du bien, ce qui vous ressource, vous régénère : Une franche rigolade à la machine à café, une balade avec le chien, un grand bain chaud, la lecture d'un article passionnant, un nouvel apprentissage...
  • Commencez simplement et progressivement : accordez-vous un plaisir par jour. Pensez-y et vivez le comment un moment privilégié avec vous-même. Savourez-le avec tous vos sens, soyez attentif aux détails.
  • Méthodologie et conseils

    • Développez votre curiosité et votre flexibilité.
    • Vous pouvez aussi lire ou relire La première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules de Philippe Delerm et vous en inspirer.
    • Dans son livre 3 kifs par jour, Florence Servan Schreiber ajoute la notion de gratitude. Des études ont prouvé que les gens qui éprouvent de la gratitude sont plus résilients et en meilleure santé. Elle suggère d'identifier et de partager trois petits plaisirs de la journée, des situations qui vous ont rendus heureux, des événements positifs pour lesquels vous éprouvez de la gratitude.

    Avantage

    • Apprend à profiter de l'instant présent.

    Précaution à prendre

    • Ne confondez pas plaisir et consommation. Se faire plaisir, c'est avant tout goûter les moments agréables du quotidien.

    Gaëlle Du Penhoat