Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de la Gestion du Stress
Chapitre VI : Améliorer ses relations interpersonnelles

Fiche 05 : Adapter son style de communication

  • Retrouvez 8 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 30 nov. 2017
©

La boîte à outils de la Gestion du Stress

8 chapitres / 56 fiches

  • Imprimer

L'outil DiSC



Résumé

La communication est source fréquente de tensions avec les autres. Issu des travaux du Dr Marston, inspiré par Jung, le DiSC décrit un langage universel des comportements observables. La matrice DiSC détermine quatre styles distincts. L'acronyme DiSC signifie Dominance, Influence, Stabilité, Conscience. Nous sommes un mélange de ces quatre composantes mais, comme pour les langues, certaines nous sont familières et d'autres totalement étrangères, rendant les échanges difficiles. Connaître son style préféré et celui de son interlocuteur permet d'adapter sa communication et d'éviter les conflits.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Identifier son style de communicant.
  • Connaître ses qualités relationnelles et les limites possibles.
  • Mieux comprendre les besoins des autres.
  • Adapter son comportement au profil de son interlocuteur.
  • Améliorer sa communication et sa capacité à convaincre.
  • Prévenir les conflits.

Contexte

Nous avons chacun notre manière de nous exprimer. Mais le stress ou une mauvaise interprétation de nos attitudes peut créer des malentendus. Le DiSC est une grille de lecture simple des comportements. Il permet de mieux comprendre ce qui motive nos interlocuteurs. C'est aussi un indicateur précieux de la façon dont nous sommes perçus.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Placez-vous sur la matrice et trouvez votre style préférentiel.
  • Notez vos forces et les comportements que vous êtes susceptible d'adopter sous stress pour mieux comprendre l'impact de votre communication sur vos interlocuteurs.
  • Identifiez le style DiSC le plus éloigné de vous. C'est en général le mode de communication qui convient le moins, les personnes avec qui vous vous sentez le moins à l'aise dans la relation.
  • Entraînez-vous à identifier le style de votre interlocuteur : s'exprime-t-il de manière affirmée, rapide ? Ou au contraire est-il posé et calme (axe vertical). Les questions qu'il vous pose font-elles appel directement au contenu de votre cerveau, à vos compétences, vos idées, ou s'intéresse-t-il d'abord à vous en tant que personne, fonctionnant sur un mode plus émotionnel, cherchant à tisser un lien (axe horizontal).
  • Adaptez-vous au style de votre interlocuteur. Essayez de " parler sa langue " : si son rythme est pondéré et qu'il vous semble en retrait de la relation, répondez de manière factuelle, sur un rythme lent. S'il se montre jovial, souriez ! Quel que soit son mode, il percevra vite que vous faites des efforts et s'adaptera à son tour, fluidifiant la communication pour une meilleure compréhension mutuelle.
  • Méthodologie et conseils

  • Les quatre dimensions du DiSC :

    • Dominance : fonceur, énergique, rapide, direct, indépendant, exigeant
    • Influence : expansif, enthousiaste, communicatif, démonstratif, sociable, tonique
    • Stabilité : attentionné, calme, coopérant, patient, modeste, fiable
    • Conscience (ou Conformité) : précis, réservé, formel, analytique, prudent, réfléchi
    • Ces modes de communication sont des dominantes, nous communiquons tous sur différents registres suivant le contexte, le sujet ou les personnes. Retenez que nous avons tous une " langue maternelle ", celle que nous comprenons le mieux, en particulier quand nous sommes sous stress ou fatigués.

    Avantages

    • Le DiSC aide à parfaire sa communication.
    • Il valorise les différences.

    Précaution à prendre

    • Comme la Process Communication (outil 7), Il donne des clés pour développer sa flexibilité. Il ne s'agit pas d'enfermer les gens dans des cases. Veillez à rester dans l'observation, sans jugement. Il n'y pas de bon ou de mauvais profil.

    Comment être plus efficace ?

    Vos atouts DiSC, et comment ne pas en abuser

    Cette typologie propose, sans a priori, une exploration des comportements à travers quatre dimensions primaires : o, i, s et c.

    Si vous avez une dimension D élevée, vos principaux atouts en tant que collègue de travail ou membre d'une équipe peuvent être facilement

    • de prendre des décisions,
    • de vous confronter à des questions et des situations difficiles,
    • d'accepter le changement comme un défi,
    • de maintenir l'équipe concentrée sur une tâche.

    Les autres peuvent y voir des limites parce que vous

    • donnez l'impression d'être inabordable,
    • pouvez être insensible aux autres,
    • démontrez de l'impatience avec les autres,
    • tentez parfois de mobiliser l'équipe avant qu'elle ne soit prête.

    Vous pouvez être plus efficace en

    • étant plus patient,
    • atténuant votre franc-parler et en posant plus de questions, en étant plus patient,
    • travaillant votre langage corporel pour paraître plus abordable et en offrant des paroles encourageantes.

    Si vous avez une dimension i élevée, vos atouts en tant que collègue de travail ou membre d'une équipe peuvent être

    • d'être disponible pour les autres,
    • d'inspirer les autres,
    • de répandre votre enthousiasme et votre attitude positive chez les autres,
    • de donner du feedback positif à vos collègues.

    Les autres peuvent y voir des limites parce que vous

    • pouvez être désorganisé,
    • pouvez avoir une approche superficielle,
    • manquez de suivi dans votre travail.

    Vous pouvez être plus efficace en

    • écoutant plus attentivement,
    • étant plus organisé,
    • fournissant plus de détails.

    Si vous avez une dimension S élevée, vos atouts peuvent être

    • d'avoir un bon esprit d'équipe,
    • d'être sensible aux besoins des autres,
    • de savoir écouter,
    • d'être agréable.

    Les autres peuvent y voir des limites parce que vous

    • pouvez être indécis,
    • pouvez être indirect,
    • pouvez être réfractaire au changement.

    Vous pouvez être plus efficace en

    • devenant plus assuré et direct,
    • faisant mieux face au changement,
    • ne portant pas le fardeau des problèmes des autres.

    Si vous avez une dimension C élevée, vos atouts en tant que collègue de travail ou membre d'une équipe peuvent être

    • d'être consciencieux et précis,
    • de suivre les normes,
    • de mettre l'accent sur la précision.

    Les autres peuvent y voir des limites parce que vous

    • pouvez être trop perfectionniste,
    • pouvez vous montrer distant,
    • avez tendance à entraver la créativité des autres en vous en tenant aux règles.

    Vous pouvez être plus efficace en

    • acceptant les différences,
    • étant plus ouvert,
    • mettant l'accent sur la communication. ¦

    CAS Les réactions de chaque style en situation de conflit


    Gérard est mal à l'aise dans sa relation avec son collaborateur Paul. Il a embauché Paul car il appréciait son sérieux et ses compétences professionnelles. Il a fait des efforts pour que Paul se sente intégré dans l'équipe : moments conviviaux, compliments en public. Mais Paul est crispé. Il se plaint de ne pas connaître ses objectifs et le périmètre exact de son travail. En fait, Paul est stressé car il ne sait pas où trouver les informations manquantes ni comment s'assurer qu'il n'a rien oublié.

    La relation entre Gérard et Paul est devenue très tendue et leurs discussions des monologues. Puis, ils découvrent le DiSC. Gérard a un style i. Il est optimiste et la cohésion d'équipe est primordiale pour lui. Paul l'agaçait avec sa façon de couper les cheveux en quatre et ses précisions sur tout. Paul a un style C. Il est perfectionniste et aime comprendre le pourquoi du comment. Le manque d'indicateurs précis l'empêchait de se sentir à l'aise dans son travail.

    Tous deux font des efforts pour satisfaire les besoins de l'autre. Gérard fait plus attention aux détails. Paul lâche prise sur les points sans importance et fête les succès avec les autres.

  • Gaëlle Du Penhoat

    Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
    rédactrice en chef

    La Lettre de la Rédac

    Chaque matin, l'essentiel de l'actu