Recherche
Se connecter
Méthodologie

La boîte à outils de l'Organisation
Chapitre I : De la stratégie à l'organisation

Fiche 06 : La matrice stratégie/processus

  • Retrouvez 9 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 11 déc. 2017
©

La boîte à outils de l'Organisation

9 chapitres / 63 fiches

  • Imprimer

En résumé

Avec cette matrice croisée stratégie/processus, on peut identifier à quels axes stratégiques contribuent les différents processus de l'entreprise.

Ainsi, on peut voir s'il y a des zones de fragilité :

  • un processus ne contribuant qu'à un seul axe ;
  • un axe sans processus contributeur ;
  • un processus sans valeur ajoutée pour aucun des axes.

En fonction de cette analyse, des actions ou des modifications sur les processus peuvent être menées.

Pourquoi l'utiliser ?

Objectif

Avoir une vision parfaite des processus et de leur contribution aux axes stratégiques définis par la direction de l'entreprise. L'organisation d'une entreprise est un ensemble d'éléments liés les uns aux autres. Il y a une interdépendance logique. À partir du moment où des axes stratégiques ont été définis, il faut que l'organisation de l'entreprise soit orientée vers leur réalisation.

Contexte

Il est primordial pour tout manager d'une entreprise d'avoir des outils qui permettent d'avoir une vision d'ensemble qui ensuite se décline élément par élément de l'organisation.

Comment l'utiliser ?

Étapes

  • Définir une stratégie. Celle-ci se décompose en axes qui sont des intentions de devenir dans un laps de temps plus ou moins rapide. Une stratégie se définit pour des périodes de plus en plus courtes (3 à 5 ans grand maximum).

    Décrire les axes par des termes simples, comme par exemple :

    • innover ;
    • se développer en Europe :
    • améliorer la rentabilité ;
    • fidéliser ses clients ;
    • améliorer l'image de l'entreprise ;
    • etc.
  • Accoupler chaque axe à un objectif concret dans un délai donné. On peut se servir de la cartographie des processus (cf.outil 4dossier 1) : la liste des processus est ainsi déterminée.
  • Analyser les processus, en groupe de travail avec les responsables des différentes fonctions de l'entreprise permet de dire si dans l'état actuel ils concourent ou non à la réalisation des différents axes.

    Construire ensuite une première matrice qui permet d'identifier les zones à risque :

    • un processus sans valeur ajoutée pour un axe ;
    • un axe sans processus apportant sa valeur ajoutée.

Il est alors décidé de revoir l'organisation pour plus d'efficience des processus vis-à-vis des axes. On établit un plan d'actions sur les différents processus, pour qu'ils apportent de la valeur ajoutée sur les axes leur correspondant. Il peut également s'agir d'un plan d'actions pour qu'un processus se mette à contribuer à un axe stratégique.

Méthodologie et conseils

  • Mener les étapes avec rigueur et sans aller trop vite au risque passer à côté d'éléments importants.
  • Chiffrer les objectifs et les associer aux indicateurs qui permettront de vérifier leur atteinte.
  • Travailler en groupe pour avoir une vision consensuelle de l'analyse qui sera faite de la performance des processus vis-à-vis des objectifs associés aux axes stratégiques.

Avantages

  • Disposer d'une déclinaison logique qui part de la stratégie pour aller vers les processus.
  • Clarifier les liens entre axes stratégiques et processus.

Précautions à prendre

  • Ne pas laisser d'axe stratégique de côté.
  • Rechercher le consensus dans le groupe de travail sur les constats qui sont faits.
  • Communiquer sur cette approche pour obtenir une vision commune.

Benoît Pommeret

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu