Recherche
Se connecter
Méthodologie

La méga boîte à outils du Manager leader
Chapitre VII : LEADERSHIP & INFLUENCE

Fiche 07 : Le " leadership situationnel "®

  • Retrouvez 12 fiches outils dans ce chapitre
  • Publié le 1 déc. 2017
©

La méga boîte à outils du Manager leader

8 chapitres / 100 fiches

  • Imprimer

QUATRE STYLES DE MANAGEMENT POUR MOTIVER



En résumé

Tous les collaborateurs n'ont pas les mêmes besoins en matière de management. Un même style managérial, une même manière de se positionner peut motiver les uns et démotiver les autres. En adoptant un " leadership situationnel "®, le manager tient compte des particularités individuelles pour tendre vers la motivation de chacun. Pour cela, il est nécessaire d'apprécier le rapport des collaborateurs aux notions de pouvoir, de confiance, d'autonomie ou encore de résultats.


Pourquoi l'utiliser ?

Objectifs

  • Comme toute typologie, le " leadership situationnel "® - modèle développé par Hersey et Blanchard - peut sembler réducteur. La valeur ajoutée de cette grille de lecture est de permettre au manager de questionner son style de management et surtout, d'apprendre à l'ajuster, à le doser et à le faire évoluer.

Contexte

Hersey et Blanchard proposent une matrice à double entrée : l'axe horizontal représente les tâches et l'axe vertical représente les relations. Les tâches renvoient à l'importance accordée au contenu du travail, aux méthodes, aux rôles, aux objectifs, aux résultats. Les relations renvoient aux dynamiques humaines, à la communication, au dialogue, au climat, à l'ambiance de travail. La matrice forme ainsi 4 zones caractéristiques de 4 styles de management appropriés à des situations spécifiques.

Comment l'utiliser ?

Étapes

Sur la base de cette matrice, le manager adopte une démarche de questionnement et prend de la hauteur sur ses pratiques :

1. Quel est l'objectif poursuivi ?

2. Quelles sont les valeurs de l'entreprise ? Quel est le contexte (enjeux, niveau d'urgence, etc.) ?

3. Quel est le profil du collaborateur, son degré d'autonomie, de compétences et de maturité ? Quel style le motivera davantage ?

4. Comment puis-je adapter mon comportement de manager ?

Méthodologie et conseils

  • Le style directif : centré sur l'organisation et les consignes, il peut être approprié pour structurer une activité, notamment avec une équipe nouvelle. Il est particulièrement adapté en situation de crise.
  • Le style persuasif : centré à la fois sur les résultats et la qualité relationnelle, ce style de management nécessite beaucoup d'échanges. Il est notamment pertinent dans des équipes d'experts et de spécialistes.
  • Le style participatif : centré sur la relation et l'ambiance de travail, ce style est approprié si l'équipe a un bon niveau de maturité. Il est particulièrement répandu dans certains secteurs d'activité (exemple : les start-ups).
  • Le style délégatif : laissant beaucoup de latitude aux collaborateurs, ce style s'adresse à des équipes formées et compétentes.
  • Au fil du temps, des projets, au gré des événements et de l'évolution des équipes et des individus, le manager peut adopter différents styles successifs. Exemple : style délégatif au départ, puis style participatif s'il se rend compte que le collaborateur a besoin de plus reconnaissance et de valorisation.

Avantage

  • Tous les styles peuvent être motivants. Il s'agit de cibler le style qui répondra avec pertinence et justesse aux besoins des collaborateurs dans une situation donnée.

Précautions à prendre

  • Poussé à l'extrême ou utilisé à mauvais escient, chaque style a ses limites et peut s'avérer démotivant (exemple : l'autoritarisme pour le style directif).
  • Chacun est naturellement plus dans sa zone de confort dans un des styles. Il est cependant intéressant de pouvoir comprendre et explorer les autres styles.

Pascale BÉLORGEY et Nathalie VAN LAETHEM

Eloïse Cohen,<br/>rédactrice en chef Eloïse Cohen,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque matin, l'essentiel de l'actu